BEYRIES : mille et une rencontres vers soi

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Jeudi dernier, la veille de la sortie officielle de son deuxième album, Encounter, BEYRIES a surpris quelques admirateurs ayant précommandé son disque en allant porter des copies elle-même. Cette magnifique initiative s’est prolongée pendant la fin de semaine. « C’est mon agente qui disait aux gens que j’étais ici pour le livrer. J’étais cachée en arrière d’une auto ou d’un arbre, et je sortais. Je trouve ça tellement le fun de voir la face du monde! Ça vaut un million, parce qu’ils ont toutes sortes d’affaires à te raconter. », nous a-t-elle confiée, un sourire dans la voix, entre deux livraisons. Si les mesures sanitaires le permettent, la tournée de disques se prolongera peut-être dans d’autres régions du Québec.

Ces rencontres humaines s’inscrivent à merveille dans l’esprit rassembleur et réconfortant qui teinte Encounter, titre qui signifie justement rencontre. Avec ce second opus, BEYRIES va à la rencontre des histoires et des personnes qui la font vibrer, qui lui permettent de reconnecter avec la vie et des émotions vraies. « Ce qu’on veut, c’est de l’émotion. J’aime les chansons qui sont fortes en émotions. J’aime me faire conter des histoires, donc je raconte des histoires. C’est important qu’il y ait une forme d’image dans les textes, que les gens soient capables de se faire une image rapidement de ce que parle la chanson. »

La confection des 11 pistes de l’album ne s’est évidemment pas fait sans heurts. Impossible de parvenir à agencer harmonieusement des textes doux à une accrocheuse composition pour un résultat intemporel sans rencontrer quelques embûches. « Les textes m’ont donné du fil à retordre. Je devais vraiment bien réfléchir et choisir mes mots et les tournures de phrases pour que ça tombe bien. Sur cet album-là, j’ai découvert la puissance de l’interprétation et l’importance de bien positionner les mots. »

Même si elle est fortement influencée par des artistes d’envergure tels que Elton John, Cat Stevens et  Sarah McLachlan, Amélie Beyries de son vrai nom finit toujours par se laisser guider par son instinct pour trouver un équilibre entre signature et évolution.  «Je travaille très fort (pour  ne pas me répéter), mais on a tous une cassette. Je dois évaluer sans me perdre là-dedans, sans trop me dénaturer. Quand je pense trop, la chanson devient mauvaise. »

Les arrangements, aussi grandioses soient-ils, ne doivent jamais perdre l’essence de l’histoire racontée. «C’est super important que la chanson se tienne piano-voix ou guitare-voix. Si je joue la chanson comme ça et que je la trouve plate, je me dis que ça ne marche pas. Je vais retravailler la toune de cette manière-là jusqu’à ce que cela fonctionne.» L’autrice-compositrice-interprète en a d’ailleurs donné un sublime exemple hier soir en direct du plateau de Tout le monde en parle en interprétant sombrement Closely.

Le médium du vidéoclip a été utilisé à bon escient pour prolonger la portée des histoires. « J’adore le cinéma, les images. On avait envie de faire une trilogie et de travailler avec un ou une réalisatrice, comme c’est long et que les budgets sont très petits. J’ai choisi la réalisatrice Raphaëlle Chovin , car j’adore ce qu’elle fait. On lui a donné un gros budget et on lui a dit qu’elle pouvait organiser le tout comme elle le voulait, mais que c’était pour trois vidéoclips. Dans le clip, des histoires, yen na pas, ce sont plutôt des impressions émotionnelles.», ce qui permet de créer les nôtres lors du visionnement de cette trilogie regroupant les chansons Over me, Closely et Graceless. Portez attention aux plans et aux locations qui se rejoignent subtilement, à l’image de ces rencontres qui entretiennent bien souvent un lien invisible…

L’album Encounter de BEYRIES est maintenant disponible sur les plateformes numériques et en magasins dans les formats compact et vinyle. Un lancement officiel de l’album aura lieu gratuitement sur sa page Facebook le jeudi 19 novembre 2020 à compter de 19h30. Finalement, restez à l’affût, car la création de cet album a donné lieu à des œuvres et des projets qui verront le jour sous d’autres noms que BEYRIES , questions de faire d’autres belles rencontres…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *