Freaky : un film horrifique et hilarant !

Les films d’horreur se font rares depuis le début de la pandémie. Quelques-uns sont sortis sans grand bruit, mais il y en a un dans le lot qui a su se démarquer, et ce même si les salles de cinéma sont demeurées fermées lors de sa sortie en sol québécois. J’ai nommé ici Bizarre, la version française de Freaky. Le dernier bébé du studio Blumhouse se veut une comédie horrifiante dans la veine des deux volets de Bonne Fête Encore, sortis dans les dernières années. Et ça ne doit pas être un hasard puisque derrière la caméra, c’est Christopher Landon qui réalise et qui co-écrit le scénario.

Dans ses deux épisodes de Bonne Fête Encore, nous retrouvions une jeune femme condamnée à revivre encore et encore la journée de son meurtre. Une espèce de Jour de la marmotte de l’horreur. Avec Bizarre, Landon reprend son concept débridé et l’applique à la sauce Freaky Friday. Ici, il n’est pas question de revivre la même journée. Nous retrouvons la jeune Millie, une adolescente tout ce qu’il y a de plus normal et qui est certaine qu’elle serait la proie idéale d’un tueur en série. Comme le hasard fait bien les choses, c’est ce qui arrive et la jeune femme se fait pourchasser par un tueur sanguinaire surnommé « Le Boucher ». Lors de son meurtre, un phénomène inexpliqué se produit : Millie se retrouve coincée dans le corps du tueur, et ce dernier dans le corps de Millie. S’en suit un jeu mortellement délirant où Millie (sous l’apparence du tueur) tente de convaincre ses amis qu’elle n’est pas le tueur et où ce dernier, dans le corps de Millie, usera du charme de la jeune fille pour chasser de nouvelles victimes dans une course mortelle et sanglante.

Si au départ il nous apparaît prévisible, Bizarre s’avère une bien bonne surprise. Sans s’éloigner de ses précédents films, Christopher Landon nous offre cette fois un film plus abouti et qui se rapproche encore plus des slashers typiques. Nul besoin d’être devin pour prévoir la finale, mais la balade est savoureuse et drôlement hilarante. Si les rires sont si présents, c’est bien entendu grâce au talent incroyable de Vince Vaughn, qui incarne ici Millie une fois que les âmes sont interchangées. Monsieur Vaughn a fait ses preuves. Il est autant capable de jouer la comédie (Wedding Crashers) que de faire peur (Psycho, 1998). Ici, il excelle dans les deux domaines, et c’est ce qui rend le film si agréable.

L’autre bonne surprise du film est sans aucun doute le talent de la jeune actrice Kathryn Newton qui incarne ici pour la majeure partie du film le tueur en série. Cruelle et sans pitié, elle fonce tête première dans le rôle de la méchante. Souvent garce et malicieuse, elle déboule comme si rien ne peut l’arrêter.

Sans pour autant réinventer la roue, Bizarre se veut une bonne surprise pour le cinéma d’horreur qui vaut la peine d’être vu par les amateurs du genre. Divertissant, amusant et horrifiant, Bizarre saura vous plaire lors d’une longue soirée de couvre-feu !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *