Jean-Pierre Ferland s’entoure des plus belles voix du Québec!

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

L’auteur-compositeur-interprète Jean-Pierre Ferland nous revient avec un album de duo rendant hommage à son célèbre et grandiose répertoire. Bien que ce ne soit pas la première fois que Ferland revisite ses propres chansons, il arrive pourtant à surprendre encore avec sa voix fragile mais bien présente aux côtés des plus belles voix du Québec qu’il appelle affectueusement toutes les femmes de ma vie , titre de ce nouvel opus.

Nous pouvons donc retrouver les voix de Yama Laurent ,l’heureuse gagnante de la dernière édition de La Voix, avec le titre Au fond des choses le soleil emmène au soleil, Diane Tell et T‘es mon amour, t’es ma maîtresse, Luce Dufault et sa façon bien à elle de nous toucher pour La musique et Marie-Ève Janvier avec la pièce Si on s’y mettaitNanette Workman ,quant à elle, nous charme, une nouvelle fois, avec sa puissance et son accent si charmant sur le titre Sing sing qui est, sans aucun doute, la plus belle pièce de cet album mélangeant rock et blues et dont l’orchestration est un bonheur pour les oreilles. Julie Anne Saumur et Mélissa Bédard se partagent le titre Que veux-tu que je te dise pendant que Florence K joint son univers à la chanson Les courtisanes , apportant ainsi un double zeste de tropique.

Il est devenu un défi aujourd’hui de reprendre la célèbre Un peu plus haut un peu plus loin qui, lorsqu’on l’évoque, nous envoie directement à la version si particulière et habitée de Ginette Reno. Sur ce disque, c’est Lara Fabian qui reprend aux côtés de Jean-Pierre cette sublime chanson qu’elle emmène ailleurs en intégrant tout à la fois puissance et retenue. S’en suit Je ne veux pas dormir ce soirIsabelle Boulay nous glisse quelques notes aigües si rares mais pourtant si agréables à écouter et qui, de plus, se marient parfaitement à la voix grave de Ferland.  Les duos se terminent avec celui de Céline Dionsur la touchante Une chance qu’on s’a que la chanteuse avait d’ailleurs intégrée sur son album Sans attendre paru en 2012.

Toutes les femmes de ma vie c’est une belle manière de découvrir ou redécouvrir l’oeuvre de ce grand artiste qui, dans la diversité, nous permet de traverser les époques.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *