Antoine Lachance cover

Lachance résonne au fond d’une piscine creusée

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

L’auteur-compositeur et interprète Antoine Lachance a donné le coup d’envoi de son troisième album Ciné-Parc Fantôme ce mardi 19 octobre dans l’intimité de la salle du Bain Mathieu. Un choix de salle atypique pour pouvoir accueillir pleinement le nouveau son de l’artiste qui montre à la fois une belle évolution artistique et une belle continuité de ses deux précédents albums.

Antoine Lachance nous a invités dans son univers en étant bien entouré par ses nombreux musiciens et choristes. L’artiste a aussi pris le soin d’ajouter une mise en scène particulière dans laquelle on pouvait retrouver, en guise de décor, des projections vidéos spéciales qui ont toutes été conçues par Eden Creative.

Antoine Lachance
Crédit photo : Stéphanie Payez / Éklectik Média

Cette idée de projection apportait une certaine touche d’eau qui manquait à cette piscine creusée, mais qui en même temps par son espace vide, créait un son particulier donnant ainsi tout l’espace nécessaire à la voix de plus en plus rauque d’Antoine Lachance ainsi qu’à cette musicalité dont lui seul connaît le secret et dont on n’est pas prêt de se lasser.

Parmi les pièces de ce nouvel opus de 10 chansons, nous avons pu découvrir entre autres les pièces En paix avec la mort, Premier Juillet, Belle Élodie sans oublier La porte de l’hôpital pour laquelle un magnifique vidéoclip a été dévoilé en début octobre.

Dans l’écriture, Antoine Lachance reste fidèle à lui-même en abordant des sujets lourds comme la mort qui prend d’ailleurs beaucoup de place dans les textes. Bien que les thèmes sont assez sombres, l’artiste parvient toujours à nous faire oublier la noirceur en y ajoutant une orchestration qui va à la fois nous faire vibrer, mais également danser.

Antoine Lachance 02
Crédit photo : Stéphanie Payez / Éklectik Média

Au-delà de son écriture, Antoine laisse dans ses projets de la place pour mettre de l’avant son côté interprète. Dans le passé, il nous avait d’ailleurs grandement surpris avec ses interprétations de Fou n’importe  (Daniel Bélanger) et À chaque fois (traduction de la célèbre Time After Time de Cyndi Lauper). Cette fois, c’est dans Les belles années des Vilains Pingouins que l’artiste s’est plongé pour y intégrer son univers et remettre de la lumière sur ce texte qui a encore plus de sens aujourd’hui.

C’est avec la pièce Ta beauté me fait mal et un suit rouge chic qu’Antoine Lachance a terminé le lancement de ce nouvel album qui est d’ailleurs passé beaucoup trop vite à notre goût. On rappelle que l’album Ciné-Parc Fantôme sera disponible en magasin et sur toutes les plateformes numériques dès le 5 novembre. La captation du lancement sera quant à elle disponible dès le 4 novembre.

Vous aimerez aussi : 

Antoine 03 Antoine 04Antoine 05

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.