Lady Bird : d’une franche beauté

The following two tabs change content below.

Derniers articles parAnny Lemire (voir tous)

Lady Bird  est un film qui se concentre sur l’âge ingrat de la fin de l’adolescence, cette période où on s’acharne à affirmer qui on est réellement. Christine McPherson (Saoirse Ronan), ou Lady Bird, comme elle désire se faire appeler s’apprête à vivre sa dernière année d’études secondaires à l’école catholique tout en occupant son temps avec le théâtre, sa meilleure amie Julie (Beanie Feldstein) et des amoureux potentiels : le geek des arts de la scène (Lucas Hedges) et le musicien intello (Timothée Chalamet). Côté familial, elle ne s’entend pas très bien avec son frère et entretient une relation tumultueuse avec sa mère (Laurie Metcalf). Lady Bird ne rêve que de quitter sa ville natale de Sacramento pour partir étudier très loin et ainsi laisser sa famille derrière elle.

S’il est vrai que le sujet a été plus qu’exploité au cinéma, Greta Gerwig, la réalisatrice du film qu’on a également pu voir à l’écran, notamment dans le rôle de Abbie dans Twentieth century women, amène tout de même une touche d’humour, un scénario et des personnages attachants et crédibles. En s’inspirant de sa propre adolescence, elle signe un film franc et touchant.

Avec ce film, c’est mon adolescence que j’ai eu l’impression de revivre. La justesse des émotions dépeintes tout comme les relations plus ou moins rocailleuses et le désir presque destructeur de quitter notre ville d’origine qui semble nous étouffer pour poursuivre ses rêves de manières indépendantes. Je me suis grandement identifié au personnage de Lady Bird. Saoirse Ronan est spectaculaire dans ce rôle et est entourée d’une distribution tout aussi impeccable.

La délicatesse du récit est soutenue avec la magnifique musique signée Jon Brion. De plus, quelques hits des années 2002-2003, notamment d’Alanis Morissette et de Justin Timberlake viennent se glisser à merveille dans l’œuvre. Gerwig s’est même assurée d’écrire personnellement à ces derniers afin d’obtenir la permission d’intégrer leurs pistes musicales dans son film.

https://www.youtube.com/watch?v=DtbYKBcORe8

 

À peine sorti, le film est déjà en train de conquérir les critiques et les cinéphiles. Il faut absolument visionner ce film, qui a pris l’affiche le 24 novembre.

À Montréal, le film sera seulement à l’affiche au Cinéplex Forum ainsi qu’au Quartier Latin.

 

Crédit photo: A24 / Elevation Pictures / Entract Film

3.5

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *