Les phobies rassurantes de Roxane Bruneau

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Trois ans après la parution de son tout premier album, Dysphorie, certifié disque d’or grâce à ses 40 000 copies vendues, Roxane Bruneau a fait paraître vendredi dernier (13 novembre) son deuxième disque intitulé Acrophobie qui signifie la peur des hauteurs.

Le titre ne pouvait être mieux choisi pour décrire les nombreux défis avec lesquels l’autrice-compositrice-interprète doit jongler avec ce nouvel opus : surmonter ses angoisses, maintenir l’immense succès de l’album précédent et être à la hauteur des nombreuses attentes de ses fans (affectueusement baptisés ses cocos) qui espèrent un son et des textes sans cesse meilleurs. Si on se fie aux 2 000 000 d’écoutes de l’album sur Spotify le jour de la sortie, on peut affirmer que les peurs étaient loin d’être fondées.

Il faut dire que l’album de 14 pistes , co-écrit et co-réalisé en compagnie de son indispensable complice  Mathieu Brisset , ne laisse aucune place à l’essoufflement avec une introduction percutante qui s’avère en fait être un montage sonore d’entrevues réalisées tout au long de la carrière de Roxane pour expliquer son ascension. « J’ai choisi tous les bouts d’entrevues qu’on entend. Je voulais absolument que ce soit ça l’intro de mon album. Je voulais qu’on comprenne tout de suite que c’est l’angoisse du premier album qui a teinté le deuxième.», a confié la principale intéressée, jointe au téléphone dans le cadre d’un éreintant marathon promotionnel.

La pièce suivante, Acrophobie, fait un étalage déchirant et désarmant de transparence des sentiments de Roxane vis-à-vis la relation amour-haine qu’elle entretient avec la scène. « J’ai chanté J’pas stressée avant de faire des spectacles. En faisant ce métier-là, j’ai réalisé que je suis la personne la plus stressée du monde! C’est comme si je me sentais mal d’avoir menti à mes cocos, mais ils le savent anyway, ils ne seront pas surpris d’entendre ça. C’est pour ça que, dans la chanson, je leur dis que ça fait trois ans que je leur chante un paquet de niaiseries.» 

La chanson qui suit, Bienvenue dans mon cirque, est en parfaite contradiction avec Acrophobie, car elle raconte le désir de Roxane de jouer dans les radios. Ce contraste est si prenant qu’on se demande s’il n’a pas été calculé dans l’ordre des morceaux. « Ça a été réfléchi un bon 15 minutes! J’ai écrit Bienvenue dans mon cirque quand j’avais 19 ans et je l’ai finie à l’âge de 27. Quand j’ai eu mon premier meeting pour le deuxième album, Mathieu m’a demandé d’y faire écouter mes vieilles affaires. Dans ces vielles affaires-là, il y avait Bienvenue dans mon cirque. Mathieu a dit qu’il fallait qu’on la sorte, car c’est malade d’avoir l’avis de la petite Rox qui n’avait aucune idée que tout ça allait lui arriver. Mais moi, je ne suis plus capable de l’entendre! Donc, on l’a retravaillé, et maintenant je l’aime beaucoup. Mais si on m’avait demandé de la ressortir tel qu’elle était il y a 10 ans, j’aurais dit non. »

Les thèmes exploités ne sont pas des plus délicats. L’artiste aborde entre autres la dépression (Le cri des loups dont elle a composé la musique au piano le jour même où elle l’a reçu pendant le confinement!) et les relations amoureuses toxiques (1H). «Je sais que l’album peut laisser perplexe, mais j’adore mon métier. Cet album-là, c’est mon côté sombre, mais je ne l’ai pas écrit en souffrance. On est des humains, on vit plein d’émotions. Une semaine, on est ben, l’autre, c’est de la marde. C’est la vie. » 

Tout en étant aussi honnête et captivant que son prédécesseur, Acrophobie propose un ton plus mature, tant au niveau des textes que des arrangements musicaux pop rock qui s’inscrivent sans contredit dans l’ère du temps. Parallèlement, la voix de Roxane Bruneau, toujours aussi ancrée dans la rage et l’intensité, démontre quelques nouvelles nuances. Est-ce qu’elle sera capable de s’abandonner dans la retenue le jour où elle aura surmonté toutes ses peurs? « Je ne pense pas qu’un jour je vais ressentir aucune peur. Je ne pense pas que personne dans la vie arrête d’avoir des peurs. Je pense que c’est ancré en nous. Dans un sens, c’est mon essence, car je carbure à ça. J’ai tout le temps le gun sur les tempes. » 

D’ailleurs, pandémie oblige, Roxane Bruneau n’a pu eu le choix d’improviser un studio d’enregistrement…dans sa douche!« Quand vous allez écouter l’album, vous devez m’imaginer debout tout habillée dans ma douche, car c’est comme ça que ça s’est passé, et je pense que ça va rester, car je n’ai jamais fait d’aussi bonnes tracks vocales que quand je suis toute seule chez moi et que je peux passer l’après-midi sur la même toune. Quand je suis en studio avec des gens et que chaque seconde est comptée, on ne ressent pas mon émotion. Dans ma douche, j’ai fini d’enregistrer Le petit soldat en braillant, et on l’entend sur l’album que je pleure.» 

Quelques semaines après avoir fait paraître le clip de la chanson Aime-moi encore, qui a été nommée dans la prestigieuse catégorie Chanson de l’année au 42ième Gala de l’ADISQ, Roxane a lancé officiellement le deuxième single de l’album,  À ma manière, une ode accrocheuse et inspirante sur les gens qui décident de tracer leurs propres chemins en dépit des jugements. Pour promouvoir cet extrait, Roxane a publié mercredi soir dernier un vidéoclip visionné à ce jour plus de 278 041 fois et qui a même momentanément figuré au numéro un des tendances de YouTube . Avec son cube lumineux géant et sa brochette de personnalités uniques allant de Christine Morency à France Castel, il faut dire que la vidéo redonne le sourire. « J’étais tellement sur le cul que toutes les personnes que je voulais qui soient là soient là. Dans le courriel d’invitation, je leur disais que je les ai choisis parce qu’ils sont eux. Je ne leur ai pas dit comment s’habiller, comment chanter ou comment bouger.»

Donc, toutes les personnes à qui elle a demandé de figurer dans son clip ont accepté…sauf une. « Céline Dion, elle m’a pas répond, donc elle a manqué sa chance de chanter dans un cube de lumières. C’est correct, Céline, je vais m’en remettre!», a-t-elle déclarée dans un contagieux éclat de rire. Qu’à cela ne tienne, la pétillante France Castel vole la vedette! « Je vais bientôt publier un vlog sur le tournage du clip et, vous allez voir, je fends en deux quand je la vois chanter ma toune. Je lui ai dit après que ça pourrait juste être elle le clip! Même moi je pourrais ne pas être là, et ce serait correct.»

Dès que les conditions sanitaires le permettront, Roxane Bruneau proposera une tournée Éphémère. D’ici là, Acrophobie , qui est disponible dans tous les magasins et sur toutes les plateformes de téléchargement, saura nos rassurer et nous défouler dans nos phobies qu’il faut accepter et aimer.

Crédits Photos : Kevin Millet 

2 comments

  1. J’adore les chansons de Roxane bruneau il me colle à la peau c’est comme si c’est chansons avait un bout de ma vie elle m ma e donne la chair de poule 😍🥰 🥰 🤜🏻🤛🏻✌🏻💗❤️❤️❤️

  2. J’adore roxane depuis le tout début de sa carrière toutes ses chansons ont dirait qu’il y a un bout de de ma vie dans ses chansons c’est ma best bonne contuiniter d’as tes prochaines chansons je t’adore énormément ma belle Rox ❤️❤️💓💖😘🥰😍

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *