Luce Dufault

Luce Dufault : sa voix dans nos veines

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Ce mardi 23 novembre, Luce Dufault prenait, une nouvelle fois, place à la Cinquième Salle de la Place des Arts pour présenter son spectacle portant le même nom que son plus récent album,
Dire combien je t’aime. Un album qui a vu le jour une semaine avant la pandémie et qui a donc eu ses ailes coupées avant de prendre son envol vers le public. Finalement, presque deux ans après, Luce Dufault a pu reprendre avec grand plaisir les spectacles et donner vie à ses nouvelles chansons qu’elle avait hâte de nous partager.

Dans ce spectacle où Luce était accompagnée d’un quatuor à cordes et 3 autres musiciens, elle nous a invités à découvrir une bonne partie des chansons qui figure dans le dernier opus tout en laissant de la place à l’essence même de sa carrière. Les pièces marquantes telles que Soirs de scotch, Des milliards de choses ou encore Tu me fais du bien ont donc trouvé place dans cette salle comble.  Entre les nouvelles chansons que nous avons eu le plaisir de découvrir sur scène, Luce nous a également plongé dans les rencontres qui sont liées à ses chansons-là et les quelques histoires qui s’y cachent derrière.

Crédit photo : Stéphanie Payez / Éklectik Média

L’une des anecdotes les plus marquantes de la soirée est d’ailleurs la rencontre avec David Goudreault qu’elle a rencontré brièvement grâce à Richard Séguin , son fidèle ami. Une rencontre à la fois épique et furtive qui a finalement donné naissance à la magnifique pièce Débrise-nous ainsi qu’à la pièce Ma vie avant toi qui raconte l’histoire d’amour dans laquelle elle est rendue actuellement et qui est, en quelques sorte, la suite de la pièce Marseille. Cette chanson raconte, quant à elle, le début de cette belle histoire d’amour qui dure depuis 31 ans.

Parmi les pièces également présentées, Le cœur de l’océan et Les salines sont sans aucun doute nos coups de cœur de l’album. Des chansons qui sont aussi belles par le texte que par la musique qui les accompagne et dont chacune d’elle a pu prendre une tout autre dimension sur scène et ainsi offrir au public de véritables moments d’émotions, autant par le son du quatuor que pour la voix de Luce qui ne cesse de nous impressionner.

Crédit photo : Stéphanie Payez / Éklectik Média

En fidèle grande interprète, Luce Dufault ne pouvait pas faire autrement que de nous offrir des moments de grâce en se plongeant dans divers univers qu’elle manie à sa façon. Sa prestation de la célèbre pièce Mon dieu d’Édith Piaf a d’ailleurs été un moment suspendu dans le temps. Tout le long du spectacle, le public s’est montré très réceptif, pour le plus grand plaisir de la chanteuse avec laquelle ils ont pu nouer une très belle complicité. En effet, à plusieurs reprises, le public et l’artiste se sont laissé aller dans des rires qui ont, tous à leur façon, rendus ce spectacle unique et mémorable.

Parlant de complicité, celle que Luce et ses musiciens ont sur la scène ont également créé des moments cocasses qui n’ont pas manqué de faire rire autant les artistes sur scène que le public. La pièce I’ve Got Music In Me a d’ailleurs causé la surprise puisque, pour la première fois de la tournée, le quatuor à cordes s’est incrusté dans la chanson sans que Luce le sache. Un moment qui fut sans aucun doute le plus drôle de la soirée et qui souligne d’une merveilleuse façon ce dernier spectacle de l’année 2021 pour l’équipe.

Crédit photo : Stéphanie Payez / Éklectik Média

Depuis toujours, Luce Dufault voue une grande admiration pour Leonard Cohen , et l’album Dire combien je t’aime était l’occasion parfaite pour rendre hommage à cet artiste qu’elle admire. La chanson de Cohen a été écrite par Marc Chabot, mais, pour la première fois de sa carrière, Luce Dufault a mis un texte en musique, et ce, grâce à la foi que porte Richard Séguin en elle. Dans cette chanson, Luce nous chante « Elle voyage dans nos veines la chanson de Cohen », et après ce spectacle qui ne quitte pas notre esprit, nous ne pouvons que répondre avec conviction que c’est la voix de Luce Dufault qui voyage dans les nôtres.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.