Nos prédictions pour les 35es Prix Gémeaux!

The following two tabs change content below.

L’année télévision au Québec a été une des plus riches des dernières années. Les télévores ont eu droit à des productions originales, innovatrices, rassembleuses, hilarantes et profondément touchantes qui ont bercé et rendu plus supportables les deniers mois. Ces émissions de grande qualité se reflètent dans les nominations relevées du Gala des Prix Gémeaux qui aura lieu cet après-midi (ARTV dès 14h30) et ce soir (Radio-Canada à 20h00). Certaines nominations sont tout simplement crève-cœur. Se prêter au jeu des prédictions a été particulièrement difficile mais ô combien excitant. Voici nos choix finaux dans quelques catégories de pointe et les projets et interprétations qui auraient, selon nous, mérité grandement une mention.

Meilleure série dramatique

  • Alerte Amber
  • C’est comme ça que je t’aime (prédiction et choix)
  • Faits divers
  • Fragile 
  • La faille

Toutes les séries dans cette catégorie sont exceptionnelles, à commencer par La faille. Par contre, ça se joue véritablement entre Fragile de Serge Boucher et C’est comme ça que je t’aime de François Létourneau. Avec son récit poignant et fortement dramatique, Fragile possède tout ce qu’il faut pour gagner, surtout que les précédentes séries de l’auteur (Aveux, Apparences et Feux) ont remporté cet honneur. Jouissant d’un buzz incroyable et étant déjà considérée pour plusieurs comme une série culte, C’est comme ça que je t’aime est un bonbon qui a définitivement marqué les esprits, mais sa facture comique risque peut-être de lui nuire dans cette catégorie…

Meilleure série dramatique annuelle

  • District 31 (choix et prédiction)
  • L’Échappée
  • L’Heure bleue
  • Toute la vie
  • Une autre histoire

La question ne se pose même pas. La gang du 31, all the way! Attirant plus d’un million d’adeptes du lundi au jeudi, cette quotidienne trépidante n’a tout simplement pas fini de nous ébahir, nous frustrer, nous faire pleurer et nous choquer.

Meilleure comédie

  • Discussions avec mes parents
  • En tout cas 
  • Lâcher prise (choix et prédiction)
  • Léo 
  • Trop

Lâcher prise a remporté cette catégorie pour ses trois premières saisons. La quatrième et ultime saison mérite aussi une reconnaissance, ne serait-ce que pour les répliques tranchantes d’Isabelle Langlois. Ceci dit, l’excellente série Léo n’est pas très loin derrière…

Meilleure émission d’entrevues ou talk-show

  • Bonsoir bonsoir !
  • La vraie nature (choix et prédiction)
  • Phil s’invite
  • Rétroviseur
  • Tout le monde en parle

Comme La Vraie Nature nous manque déjà! Les entrevues sont pertinentes et on apprend toujours quelque chose de nouveau sur les artistes qui se prêtent au jeu. Jean-Philippe Dion recueille les confidences dans le plus grand des respects. On est toujours attendri par la complicité inusitée entre les trois invités qui jaillit sous nos yeux.

Meilleur premier rôle masculin : série dramatique

  • Claude Legault (Cerebrum)
  • Stéphane Demers (Faits divers)
  • Marc-André Grondin (Fragile) (prédiction)
  • Vincent Leclerc (Les pays d’en haut)
  • Antoine L’Écuyer (Mon fils) (choix)

Quelle catégorie relevée! Dans Fragile, Marc-André Grondin nous montre une facette de son jeu qu’on ne connaissait pas. Il extrêmement vulnérable et touchant. Ce contre-emploi touchera sans doute l’Académie. Par contre, Antoine L’Écuyer vole la vedette dans la sublime série Mon Fils. Il est tellement convaincant dans le rôle de Jacob, un jeune adulte à l’avenir prometteur atteint de schizophrénie, qu’on a véritablement l’impression qu’il est le personnage. Il doit jouer des scènes d’une charge dramatique d’une rare intensité, et il y parvient toujours avec brio. Claude Legault, un habitué des trophées qui livre encore une fois une interprétation d’exception, peut toutefois brouiller les cartes…

Meilleur premier rôle féminin : série dramatique

  • Marilyn Castonguay (C’est comme ça que je t’aime) (choix)
  • Isabel Richer (La faille)
  • Ève Landry (M’entends-tu ?) (prédiction)
  • Florence Longpré (M’entends-tu ?)
  • Élise Guilbault (Mon fils) 

On pourrait remettre un bout du trophée à chacun de ces cinq interprètes tellement elles sont extraordinaires dans leur rôle respectif! Marilyn Castonguay est un véritable coup de cœur dans la peau d’une femme au foyer développant une passion pour les meurtres. La lueur presque démoniaque qu’elle a dans le regard mêlée à sa fragilité et sa pétillance est absolument irrésistible. Par contre, le tour de force d’Ève Landry dans le dernier épisode de la deuxième saison de M’entends-tu donne encore des frissons tellement c’était d’une justesse irréprochable. Le choix est extrêmement difficile…

Meilleur rôle de soutien masculin : série dramatique

  • René-Richard Cyr (C’est comme ça que je t’aime) (prédiction)
  • Patrick Hivon (Cérébrum)
  • Martin Drainville (Fragile) (choix)
  • Christian Bégin (Fragile)
  • Martin-David Peters (Fragile) 

Dans le rôle du caïd de Ste-Foy incompétent, René-Richard Cyr a un personnage culte entre les mains qui risque de faire pencher la balance. Par contre, Martin Drainville effectue un retour à la télé brillant. Il n’a jamais été aussi attachant et inquiétant.

Meilleur rôle de soutien féminin : série dramatique

  • Sophie Desmarais (C’est comme ça que je t’aime) 
  • Juliette Gosselin (Fragile)
  • Linda Sorgini (Cérébrum) (prédiction et choix)
  • Marie-France Marcotte (choix)
  • Isabel Richer (Ruptures) 

Meilleur premier rôle féminin : série dramatique annuelle

  • Maude Guérin (5e rang) (choix)
  • Catherine Proulx-Lemay (District 31)
  • Hélène Bourgeois-Leclerc (Toute la vie) (prédiction)
  • Cassandra Latreille (Toute la vie)
  • Marina Orsini (Une autre histoire)

Meilleur premier rôle masculin : série dramatique annuelle 

  • Michel Charette (District 31) (choix et prédiction)
  • Vincent-Guillaume Otis (District 31)
  • Gildor Roy (District 31)
  • Patrick Hivon (L’Échappée)
  • Roy Dupuis (Toute la vie)

Meilleur rôle de soutien masculin : série dramatique annuelle 

  • Luc Senay (5e Rang)(choix)
  • François Papineau (5e Rang)
  • Alex Godbout (L’heure Bleue) (prédiction)
  • Fabien Dupuis (L’heure Bleue)
  • Emmanuel Bilodeau (Toute la vie)

Meilleur rôle de soutien féminin : série dramatique annuelle 

  • Geneviève Schmidt (District 31)(prédiction)
  • Cynthia Wu-Maheux (District 31) (choix)
  • Bianca Gervais (L’échappée) 
  • Jade Charbonneau (L’heure Bleue)
  • Marilou Morin (Une autre histoire)

Meilleur premier rôle masculin : comédie

  • Antoine Bertrand (Boomerang) (choix)
  • Mickaël Gouin (En tout cas)
  • Guy Nadon (La Maison-Bleue)
  • Fabien Cloutier (Léo)(prédiction)
  • Éric Bruneau (Trop)

Meilleur premier rôle féminin : comédie

  • Catherine-Anne Toupin (Boomerang) (choix)
  • Sophie Cadieux (Lâcher prise) (prédiction)
  • Marie-Laurence Moreau (Léo)
  • Évelyne Brochu (Trop) 
  • Virginie Fortin (Trop)

Meilleur rôle de soutien masculin : comédie

  • Marc Messier (Boomerang) 
  • Éric Paulhus (Lâcher prise) 
  • Marc Labrèche (Léo) (choix et prédiction)
  • Steve Laplante (Léo) 
  • Julien Poulin (Léo)

Meilleur rôle de soutien féminin : comédie

  • Marie-Thérèse Fortin (Boomerang) (choix)
  • Magalie Lépine-Blondeau (Boomerang) 
  • Anne-Marie Cadieux (La Maison-Bleue) (prédiction)
  • Sandrine Bisson (Léo) 
  • Christine Beaulieu (Lâcher Prise)

Les oubliés

  • M’entends-tu? dans Meilleure série dramatique
  • Mon Fils dans Meilleure série dramatique
  • Épidémie dans Meilleure série dramatique
  • 5e rang dans Meilleure série dramatique annuelle
  • François Létourneau (C’est comme ça que je t’aime) Meilleur premier rôle masculin : série dramatique
  • Vincent Leclerc (Alerte Amber) dans Meilleur premier rôle masculin : série dramatique
  • François Létourneau (C’est comme ça que je t’aime) Meilleur premier rôle masculin : série dramatique
  • Patrice Robitaille (C’est comme ça que je t’aime) dans Meilleur premier rôle masculin : série dramatique
  • Alexandre Landry (La Faille) dans Meilleur premier rôle masculin : série dramatique
  • Pier-Luc Funk (Fragile) dans Meilleur premier rôle masculin : série dramatique
  • Christine Beaulieu (Cérébrum) dans Meilleur premier rôle féminin : série dramatique
  • Madeleine Péloquin (Alerte Amber) dans Meilleur premier rôle féminin : série dramatique
  • Julie Le Breton (Épidémie) dans Meilleur premier rôle féminin : série dramatique
  • Mélissa Désormeaux-Poulin (Ruptures) dans Meilleur premier rôle féminin : série dramatique
  • Anne-Élizabeth Bossé (En tout cas) dans Meilleur premier rôle féminin : comédie
  • Marie-Ginette Guay (Discussion avec mes parents) dans Meilleur premier rôle féminin : comédie
  • Guylaine Tremblay (En tout cas) dans Meilleur premier rôle féminin : comédie
  • Sylvie Léonard (Lâcher Prise) dans Meilleur premier rôle féminin : comédie
  • Sonia Vachon (Cérébrum) dans Meilleur rôle de soutien féminin : série dramatique
  • Isabelle Vincent (Fragile) dans Meilleur rôle  de soutien féminin : série dramatique
  • Sandrine Bisson (Fragile) dans Meilleur rôle  de soutien féminin : série dramatique
  • Mélissa Désormeaux-Poulin (Épidémie) dans Meilleur rôle de soutien féminin : série dramatique
  • Catherine Bérubé (Épidémie) dans Meilleur rôle de soutien féminin : série dramatique
  • Lévi Doré (Alerte Amber) dans Meilleur rôle de soutien masculin : série dramatique
  • Elijah Patrice-Beaudelot (Alerte Amber) dans Meilleur rôle de soutien masculin : série dramatique
  • Maxime de Cotret(5e Rang) dans Meilleur rôle de soutien masculin : série dramatique annuelle

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *