Quartom au WhiteBox Play : plusieurs moments de bonheur

The following two tabs change content below.

Diane Beaudin

Nous avons eu le plaisir, le jeudi 19 novembre dernier , d’assister virtuellement au lancement de l’album Rendez-vous de Quartom, un album plein de belles découvertes qui confirme le talent de chacun des membres de ce groupe dont la spécialité est le chant A cappella.  Quartom est formé du ténor Philippe Gagné, du baryton Julien Patenaude, du baryton Benoit Le Blanc et du baryton-basse Philippe Martel qui se sont rencontrés en pratiquant leur passe-temps préféré, la philatélie, donc une autre passion qu’ils partagent.

Malgré la pandémie à travers laquelle nous essayons tous de se sortir, les membres se sont présenté s sur scène en pleine forme avec leur humour qui est maintenant aussi notoire que leur talent de chanteur. Ils se sont identifiés, nous ont fait part de quelque activités passées et nous ont introduit leur dernier-né, intitulé Rendez-vous, un rendez-vous dont nous nous souviendrons bien sûr. Ils nous ont également parlé de d’autres projets dont la préparation d’un autre opus qui serait intitulé FAB 4.

Ils ont commencé leur tour de chant avec quelques extraits du petit dernier dont O Love Divine de Haendel, Abenständchen (Sérénade du soir) qu’ils ont fredonné en allemand et Les vieux amants de l’immortel Jacques Brel. Quelle belle interprétation ils en ont fait grâce à un magnifique arrangement.  Puis, ce fut un pot-pourri des Beatles , qui devrait faire partie de leur prochain album, incluant notamment I Want Hold Your Hand, Hard Day’s Night, Something in the Way She Moves de James Taylor, When I’m 64 (The Silver Beatles) , I Say Yes You Say No et pour finir avec Yesterday. Un petit bijou que nous avons eu beaucoup de plaisir à écouter tellement c’était harmonieux.

Puis, grâce à la magie de la technologie, nous avons été transportés dans un studio où nous attendait l’inimitable Marc Labrèche, qui s’est fait notre porte-parole en leur posant les questions que nous rêvions tous de leur poser comme où ils s’étaient rencontrés, de quelle façon ils opéraient et comment ils se comparaient. À ce sujet, ils ont répondu qu’il n’existe aucune comparaison, puisqu’ils sont des fleurs uniques. Marc leur a ensuite demandé de nous faire connaître un mot qui les identifie individuellement par rapport aux autres; nous avons obtenu les réponses suivantes : généreux, original, authentique et timide, tout ce qui qualifie le groupe Quartom, évidemment sauf pour la timidité.

On peut dire que ce lancement était une combinaison d’un spectacle musical et d’un show d’humour, les deux bien réussis. Pour finir cet entretien, nos quatre gais lurons, accompagnés de leur intervieweur préféré, nous ont interprété Aline de Christophe , et ce sans fausse note de l’ami Marc. Un volet du spectacle qui a certainement été plus que bien apprécié.

De retour sur la scène, après nous avoir parlé des différents déplacements qu’ils ont effectués ici et là, ils nous ont confié Can’t Help Falling in Love, qu’ils ont dédiée aux habitants de la Colombie-Britannique qu’ils ont beaucoup aimés lorsqu’ils y sont allés. Encore une fois, un arrangement magistral. Ces dernières chansons ne font pas parties de l’album Rendez-vous, mais sont plutôt des cadeaux qu’ils ont décidé de nous offri, car Noël approche!

De l’album, ils nous ont offert leur interprétation de la Pavane de Thoinot, un chant grégorien en francais et pour finir un pot-pourri d’extraits de Carmina Burana de Carl Oft, incluant bien entendu l’ouverture O Fortuna. Ce fut donc un lancement fort agréable pour un album des plus prometteurs!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *