Stéphane Garneau : Celui qui reste

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

Stéphane Garneau a dévoilé dans les derniers mois, un livre intitulé Celui qui reste : lettre à une amie disparue. Dans ce livre, l’auteur nous parle du deuil à travers sa propre expérience. En effet, Stéphane Garneau a subi de près et de loin de nombreux deuils au cours de sa vie et chacun d’eux ont laissé une trace marquante, voire un vide impossible à combler.

Le deuil se fait de différentes façons et bien qu’il existe plusieurs étapes à celui-ci chacun de nous ne vit pas ces étapes dans le même ordre et c’est ce qui en fait une forme d’unicité même lorsqu’on est des milliers de personnes à en vivre quotidiennement. À travers ses histoires de deuils, Stéphane se raconte avec des commentaires que son amie disparue appelée affectueusement ma beauté des îles aurait pu lui dire. Cette même amie à qui il dédie ce livre. Les commentaires laissés montrent à la fois le manque de la personne, mais surtout la présence qu’elle garde dans la tête de l’auteur.

En exprimant ses réactions à travers les récits, cela donne la sensation que son amie vit à travers lui et ses mots et montre donc une autre facette du deuil. Cette nouvelle facette du deuil nous pousse à croire qu’en réalité les personnes disparues ne disparaissent pas vraiment puisqu’elles sont présentes dans nos pensées, ce qui apporte une certaine dose de réconfort et de positivisme dans cette étape parfois si difficile à vivre. Pour nous amener un peu plus loin dans cette étape difficile de la vie et nous montrer d’autres réalités, Stéphane Garneau partage également les témoignages de Dominique Anglade et Alexandre Taillefer qui eux aussi ont dû faire face à la perte d’êtres cher.

Malheureusement, chaque personne vient à rencontrer la mort dans sa vie et chacun à une manière d’y faire face qui lui est propre, à travers ce livre, Stéphane Garneau, nous aide à comprendre qu’il n’y a aucune mauvaise façon de vivre un deuil que de faire face à la mort de près ou de loin peut simplement changer notre regard sur les autres, mais également sur nous-mêmes. Ce roman biographique est rempli d’émotions et de partages. Malgré que le deuil renvoie toujours une image triste, Stéphane Garneau a trouvé un moyen de nous faire sourire en écrivant Celui qui reste.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *