Tout ce que vous devez savoir sur les 35e Prix Gémeaux qui auront lieu ce soir!

The following two tabs change content below.

La trente-cinquième édition des Prix Gémeaux aura lieu ce soir, le dimanche 20 septembre, et marquera les retours des galas télévisés québécois en temps de pandémie. Évidemment, le protocole sera plus strict, mais il faut se considérer chanceux d’avoir encore droit à des divertissements et de pouvoir récompenser et remercier tous les artistes qui ont travaillé d’arrache-pied pour que notre confinement soit beaucoup moins solitaire et triste.

Le gala principal, qui sera diffusé sur les ondes de ICI Radio-Canada Télé à 20h00, se déroulera au Studio 42 de Radio-Canada et sera piloté en solo pour une deuxième année consécutive par Véronique Cloutier. Au Journal de Montréal, la célèbre animatrice a dévoilé que le parterre pourra accueillir une soixantaine de finalistes à la fois. Chaque invité sera soumis à des consignes rigoureuses comme apporter un masque, respecter un horaire d’arrivée et signer des papiers, ce qui peut alourdir l’ambiance de fête. C’est pourquoi le célèbre monologue d’ouverture à l’humour corrosif sera proscrit pour donner place à une douceur et à des moments davantage rassembleurs.

Pour remettre seize trophées, Véronique Cloutier sera tout de même accompagnée de plusieurs présentateurs dont Simon Olivier Fecteau, Laurent Duvernay-Tardif, Marie-Ève Janvier, Katherine Levac, Christine Beaulieu, Marie-Lyne Joncas, Patrice Bélanger et Guylaine TremblayDes prestations musicales de Mélissa Bédard et Louis-Jean Cormier sont également au programme. 

De 14h30 à 17h00 sur les ondes d’ICI ARTV, Arnaud Soly animera pour la toute première fois L’Avant-Première qui attribuera pas moins d’une soixantaine de Gémeaux. L’humoriste réserve de belles surprises dont un numéro de variété. Pour atténuer le fait qu’il n’y aura pas de public dans la salle, Arnaud Soly nous fera découvrir les meilleurs rieurs du Québec. Chantal Lamarre, de son côté, a présenté la Soirée des artisans et du documentaire jeudi soir dernier. C’est comme ça que je t’aime, la comédie dramatique écrite par François Létourneau campée dans les années 70, a particulièrement brillé avec pas moins de sept sacres dont les meilleurs décors et les meilleurs costumes. Citée à plus de 15 reprises , elle est à surveiller ce soir car elle pourrait très bien amasser- et avec raison- les grands honneurs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *