Une sirène à Paris : les chants du coeur

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Le chanteur, écrivain et réalisateur Mathieu Malzieu dévoile son troisième film intitulé Une sirène à Paris. Le film nous situe dans la Ville lumière, particulièrement dans la vie de Gaspard, un artiste crooner dont le cœur l’isole depuis bien longtemps de l’amour. Sa vie va être bouleversée lorsqu’il va trouver une sirène inconsciente pour laquelle personne semble vouloir venir en aide. À court de ressource, il décide de l’installer chez lui le temps de trouver une solution et d’en savoir un peu plus sur ce personnage.

Ayant le cœur brisé, Gaspard est le seul à pouvoir résister au chant de la sirène appelée Lula, ce qui va permettre à celle-ci de faire connaissance avec l’homme qu’il est et de se faire une nouvelle image des hommes qui ont tendance à tomber directement amoureux d’elle sans chercher à la connaître. Bien que tout semble les séparer, ils vont entreprendre une relation assez extraordinaire et pleine de rebondissement.

Dans le film, l’imaginaire et le fantastique sont très présent que ce soit à travers l’histoire qu’au travers des décors et des subtilités, ce qui nous ramène directement à l’univers et l’écriture de Mathieu Malzieu. Ce côté plus fantastique apporte une certaine unicité au film puisqu’il est plutôt rare de trouver cet aspect-là dans le cinéma français. Pour se mettre dans la peau de ces personnages à la fois drôle et touchant ce sont les acteurs Nicolas Duvauchelle et Marylin Lima qui répondent à l’appel.

 

Les deux comédiens transpercent l’écran et nous plonge avec brio dans cet univers particulier qui attire le regard du spectateur. La chimie qui se dégage entre Nicolas et Marylin semble très naturel et renforce notre intérêt envers les personnages. Une mention va également à la comédienne Rossy De Palma qui grâce à son personnage un peu trop curieux nous apporte une certaine dose de légèreté et d’humour.

Pour conclure, Mathieu Malzieu reste fidèle aux personnages et à l’univers qu’il dévoile dans ses romans. Les amoureux de ses œuvres ne seront pas déçu de découvrir le film Une sirène à Paris qui est désormais à l’affiche au dans les cinémas du Quartier Latin et du Méga-Plex Pont-Viau 16.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *