1991: la dolce vita façon Trogi

Le résultat s’avère à l’image des deux premiers opus : divertissant, pétillant, hilarant mais avec un aspect conventionnel qui finit par lasser.

Lire la suite

Mamma Mia! Here we go again : de charmantes retrouvailles!

Ça sent le réchauffé, mais les chorégraphies dynamiques, la direction artistique et le talent des interprètes jouissent ici d’une amélioration si marquée qu’on ne peut faire autrement que de se dandiner sur son siège et fredonner les refrains accrocheurs.

Lire la suite