Sous un même ciel du Cirque du Soleil : un dépassement de soi

The following two tabs change content below.

Hier, mercredi le 12 février, les médias culturels avaient été conviés par Le Cirque du Soleil au dévoilement de sa nouvelle création, Sous un même ciel, qui sera présenté sous le grand chapiteau dans le Vieux-Port  de Montréal du 23 avril jusqu’au 21 juin 2020.

Ce dévoilement a pris place sur le site même du Cirque du Soleil, situé sur la 2ième Avenue, à Montréal, et nous avons eu droit à quelques répétitions d’acrobates, de gymnastes et de contorsionnistes dont certaines démonstrations sont pratiquement indescriptibles tant elles poussent loin la capacité humaine. Au niveau des acrobates, nous avons appris qu’il y aura des pièces de cadre humain, inspiré du cadre coréen et du cadre russe, mais sans aucun attelage.

Ce nouveau spectacle est dû à la plume, la mise en scène et la scénographie d’Es Devlin, artiste visuelle multidisciplinaire britannique ayant à son actif entre autres des expositions en solo de sculptures à Londres et à Miami, un théâtre d’avant-garde à New-York, un opéra expérimental à Vienne, des spectacles de stade pop emblématiques et des cérémonies olympiques à Londres et à Rio. Elle a aussi conçu le pavillon du Royaume-Uni pour l’Expo Universelle 2020 qui se tiendra à Dubaï. Elle adore travailler avec les circassiens, pour qui l’impossible est toujours possible.

Quant à Chantal Tremblay, directrice de création, elle déclare : « Ce que nous avons l’intention de faire avec ce spectacle est de surprendre le public avec quelque chose d’audacieusement différent et de visuellment frappant. Nous posons un nouveau regard créatif sur l’essence du Cirque du Soleil. » Madame Tremblay s’est jointe au Cirque du Soleil à la fin des année 1980 en tant que danseuse. Elle devint par la suite l’assistante de la chorégraphe Debra Brown et participe à la création de Mystère. Elle a mis la main à la pâte à plusieurs autres projets et assuré la direction artistique des spectacles Alegria, La Nouba et Mystère. En 2006, elle devient directrice de la création du spectacle The Beatles LOVE. En 2009 c’est dans OVO qu’elle démontre ses talents. En 2011, c’est avec Michael Jackson The Immortal World Tour.

Pour ce qui est des costumes, qui eux aussi tiennent une place importante dans les productions du Cirque du Soleil, ils sont signés Nicolas Vaudelet. Nous avons pu voir et admirer un des costumes qui sera utilisé pour l’ouverture ainsi que quelques uns des masques d’animaux qui sont encore une fois tout simplement superbes. Nicolas a été formé par des sommités de la mode comme Christian Lacroix, Christian Dior, Louis Vuitton, Givenchy, Sonial Rykiel sans oublier Jean-Paul Gaultier avec qui il participe à la création des costumes du Confession Tour de Madonna et du danseur de flamenco Joaquin Cortes. En 2014, il rencontre le célèbre Franco Dragone (A New Day de Céline Dion) pour qui il dessine 600 costumes pour le vestiaire du Cabaret parisien du Lido, ceux de Taboo 3 et 4 à Macao puis ceux du chanteur russe Philipp Kirkorov au Kremblin de Moscou. En 2017, il poursuit son activité des costumes de scène parmi nous, avec ScénoPlus pour MGM Macau, de Vallarta Adventures pour Savia et plus récemment, pour AXEL, deuxième spectacle sur glace du Cirque du Soleil, lancé en 2019. Malgré ses nombreux engagements pour la scène, il continue à habiller d’innombrables personnalités.

La musique non plus n’est pas à dédaigner et loin de là! Tout d’abord, il y a le compositeur Jade Pybus qui n’est pas un inconnu auprès de Es Devlin puisqu’il est responsable de plusieurs bandes sonores pour des installations de spectacles qu’elle a mis en scène. Il travaillera de pair avec Andy Theakstone, plusieurs fois récompensé, qui lui aussi a travaillé avec Es Devlin. Ils sont tous les deux fondateurs de Polyphonia, un studio axé sur la création et la conception de son immersif pour des projets multidisciplinaires comprenant des installations, de la réalité mixte et des œuvres de galerie.

Daniel Cola ,lui, est le concepteur de la performance humaine. Il est un acrobate virtuose, vient du secteur du trampoline, une discipline au début vue comme un sport et non un art circasien. En 1993, il se joint au Cirque du Soleil comme spécialiste de trampoline dans le spectacle Mystère, quoiqu’il a toujours su que sa carrière serait un retour à ses premières amours, l’acrobatie et la performance. En 2004, il créée le premier numéro de trampoline mur pour La Nouba. En 2005, le Cirque du Soleil lui propose la création du volet acrobatique du spectacle The Beatles LOVE, et l’année suivante il devient coordinateur acrobatique pour le spectacle d’avant match du Super Bowl. Il a également signé les performances acrobatiques pour le spectacle Wintuk, présenté à New York, puis celles de Viva ELVIS présenté à Vegas. De plus, il est le créateur d’un spectacle de patinage artistque et cirque pour le Centre national d’exhibition à Toronto puis un spectacle Cirque Tic Toc en 2013 et un autre en 2014, Mirage.

Avec tous ces talents qui travailleront ensemble pour nous, on n’a plus que jamais hâte de voir Sous un même ciel à compter du 23 avril 2020. Des billets sont déjà en vente.

Crédits Photos : Mélanie Vachon, Éklectik Média 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *