La renarde sur les traces de Pauline Julien – Une invitée surprise pour le public

« Hier soir, dimanche le 15 juin, à la Maison Symphonique de la Place des Arts, avait lieu, dans le cadre des Francos de Montréal, la présentation du spectacle musical La renarde sur les traces de Pauline Julien. »

Lire la suite

Fanny et Alexandre : la vie fantasmatique d’un petit garçon

Félix-Antoine Boutin et Sophie Cadieux réussissent brillamment à transposer sur scène les mécanismes imaginaires d’un petit garçon pour s’émanciper de son quotidien, reflétant l’idée de Bergman que le théâtre réussit à la fois à montrer le monde pour mieux le comprendre et à en faire oublier la cruauté.

Lire la suite

« Mon ami Walid », par Adib Alkhalidey et Julien Lacroix

« Mon ami Walid » est une tragi-comédie présentée en 73 minutes et mettant en vedette une impressionnante distribution de comédiens. À la tête de l’histoire, nous retrouvons Walid (joué par Adib Alkhalidey) et Antonin (incarné par Julien Lacroix), deux collègues de travail névrosés. À la suite d’une journée mouvementée et haute en émotions, Walid veut mettre fin à ses jours. Antonin, qui passe heureusement par là, déjoue son collègue et l’en empêche, changeant ainsi le destin et le cours de l’histoire.

Lire la suite

L’Avant-première des Gémeaux 2018

Pour une quatrième année, Anaïs Favron était à la barre de l’animation du gala Avant-première présenté quelques heures avant le

Lire la suite

Les grands gagnants des Gémeaux 2018

Pour cette trente-troisième édition des Prix Gémeaux, Jean-Philippe Wauthier faisait cavalier seul à l’animation pour la première fois. Le pari était immense, mais il l’a plutôt bien relevé.

Lire la suite

Émilie Bibeau : du cahier à la scène

Hier soir, à La Petite Licorne, la comédienne Émilie Bibeau (Annie et ses hommes, Unité 9) performait seule sur scène un spectacle intitulé Chroniques d’un cœur vintage (les mots des autres) dont elle signe le texte et qui a été mis en scène par Sophie Cadieux. C’est installée derrière un bureau de travail rouge vif qu’Émilie Bibeau accueillait les spectateurs qui prenaient place tout en écrivant quelques mots dans un cahier.

Lire la suite