Bernard Lavilliers

Bernard Lavilliers : Sous un soleil énorme

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

L’auteur-compositeur et interprète Bernard Lavilliers a dévoilé en ce début novembre son 22e album en carrière intitulé Sous un soleil énorme qui rend à la fois hommage à ses racines et à son amour pour l’Amérique du Sud. La première pièce qui ouvre l’opus s’intitule Le cœur du monde dans laquelle il a d’ailleurs relevé le titre de l’album. Cette chanson aux sonorités latines entraînante offre un regard réaliste et profond sur la vision d’un monde qui va mal.

Bernard Lavilliers se caractérise souvent de bourlingueur et à travers cet album, il continue de réitérer son image en abordant une nouvelle fois les voyages. La deuxième pièce de l’album porte d’ailleurs le nom de Voyages qui dresse un parallèle entre de ceux qu’on fait et ceux qu’on s’imagine. Bernard Lavilliers a mis de côté les airs latinos pour nous offrir une magnifique balade intitulée Je tiens d’elle qu’il la partage avec le duo Terrenoire (Raphaël et Théo Herrerias). Une chanson dans laquelle les artistes se racontent à leur tour livrant ainsi un bel hommage à leur ville natale Saint-Étienne. La musicalité de cette chanson est particulièrement incroyable et apporte un supplément d’âme au texte et aux voix qu’elle accompagne.

Le côté militant anarchiste du chanteur se retrouve également dans les pièces Beautiful Days et Corruption qui s’avèrent plus politiques et dans lesquelles il prône encore de manière claire son mal de la société. Avant d’être confiné, l’amoureux des voyages a pu profiter de l’Argentine pour remplir son carnet avec les titres Les Porteños sont fatigués et Le piéton de Buenos-Aires. Le chanteur à la voix chaude se laisse aller dans la sensualité avec la pièce Noir tango qui explore cette danse à deux populaire. Il chante également l’amour en confinement dans la pièce Toi et moi.

Dans cet album, Bernard Lavilliers montre son côté combatif en adaptant à sa façon l’univers de Bob Dylan dans la chanson Qui a tué Davy Moore. Une chanson dans laquelle il partage les mots avec Izïa Higelin, Éric Cantona, Hervé et Gaëtan Roussel qui sont, eux aussi, connus pour leurs caractères forts et combatifs. Pour terminer l’opus, c’est L’ailleurs qui clôt cette 22e aventure avec l’artiste, une chanson qui traite de la mort que l’artiste a frôlée à la suite d’un problème cardiaque.

À 75 ans, Bernard Lavilliers continue de nous faire voyager de toutes les façons en partageant sa vision du monde, de la vie, de l’amour et de la mort. Sous un soleil énorme est un album à la fois doux et entraînant où l’artiste se révèle avec du caractère dans les mots et de la chaleur dans la voix. L’album Sous un soleil énorme est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement ainsi qu’en magasin.

Nos coups de cœur de l’album sont : Je tiens d’elle, Le cœur du monde, Toi et moi et L’ailleurs.

À lire aussi : 

capture Armanet

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.