Cindy Bédard : Après l’orage

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

L’autrice-compositrice et interprète Cindy Bédard a dévoilé, la semaine dernière, son troisième album en carrière,  Après l’orage. Un titre qui suscite déjà notre écoute étant donné le climat étrange qui nous entoure actuellement. L’artiste originaire de St-Tite nous emporte, une nouvelle fois, dans son univers country qui fait toujours autant de bien.

De l’ouverture de Que passent les vents à la dernière note de la chanson titre de l’opus, l’écoute se veut tout autant agréable de par les textes et de la musicalité qui s’y dégagent. La manière dont la chanteuse place sa voix, et plus particulièrement sur les fin de phrases, ajoute une certaine fragilité qui touche instinctivement.

Après l’orage est une aventure musicale vers nos sphères émotives à l’étape où on se relève de nos déceptions et du sentiment parfois amer qu’elles nous ont laissé, mais également de l’espoir qui commence à apparaître devant nos yeux et de l’envie abrupte de regarder en avant. Un voyage que Cindy Bédard n’a pas mené seule et qui est le résultat de belles collaborations telles que son ami Paul Daraîche (Je ferai le tour du monde), Daniel Bélanger (Mon irrésistible amour) et encore Éloi Painchaud (T’as jamais rien compris à la musique country).

Parmi les collaborations, on retrouve également l’auteur-compositeur et interprète Sam Tucker qui partage la chanson  Essence de Lucinda Williams et dont la voix rauque se marie à merveille avec celle de Cindy.  Un mélange parfait pour nos oreilles qui se joint à nos deux autres coups de coeur de l’album qui sont Mon chum et Plexus solaire dans laquelle Cindy Bédard nous dévoile une belle sensualité. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *