Une dixième bougie victorieuse pour La SAMS!

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Derniers articles parStéphanie Payez (voir tous)

La SAMS fêtait, hier soir, au Théâtre Corona, sa dixième bougie, un anniversaire sous le thème de cabaret-bénéfice reflétant les années 20 à travers  le jazz, le dixie et l’opéra. Une programmation qui est le fruit de plusieurs mois de travail et de recherche comme nous l’a expliqué la Directrice Développement, partenariats et philanthropie Florence Troncy afin de rassembler artistes et bénévoles pour nous faire vivre une soirée dans l’humour et la générosité.

Sous l’animation de notre cher Marc Hervieux, le groupe Triofonne a ouvert les festivités avec les pièces J’aime les nuits de Montréal et Y’a de la joie. L’énergie contagieuse de ces trois artistes a littéralement embarqué le public qui était déjà prêt à accueillir l’opéra clownesque de Charlotte Gagnon et Laurence Lambert-Chan qui nous ont fait rire aux éclats avec leur portrait humoristique de ce genre musical qu’elles font avec tellement d’entrain et de talent, notamment lors leur mashup aussi drôle qu’improbable de Habanera et Billie Jean.

Pour continuer dans cet univers artistique, mais d’un ton toutefois plus sérieux, Marianne Lambert , accompagnée du pianiste Michel-Alexandre Boekaert , nous a transporté dans quelques airs dont la chanson J’suis snob qui a permis à l’interprète de retrouver un zeste de chanson populaire qu’elle aime depuis toujours.  Ensuite, ce fut au tour du porte-parole et violoncelliste Stéphane Tétreault de prendre place sur la scène aux cotés de François Dompierre afin de nous partager la Suite de Bach ainsi que Les feuilles mortes. Au-delà de ses 25 ans, Stéphane est une vieille âme qui nous a totalement bouleversés pendant sa prestation.

Pour clore cette soirée bénéfice, Pénélope et Winston McQuade ont pris, à leur tour, place sur scène pour présenter l’encan mettant en vedette des œuvres de Jean-Paul RiopelleWinston McQuade, Henri Masson et David Levine ainsi qu’une dégustation de vins à domicile par la sommelière Michelle Bouffard. Une dynamique parfaite pour récolter un bon nombre de dons!

L’équipe de la SAMS ainsi que les artistes ont de quoi être fiers puisqu’ils ont récolté, grâce à leur campagne et la soirée-bénéfice, un total de 125 000 $. Une belle victoire pour cette humble cause qui tente d’améliorer, à sa manière, la vie des patients et résidents séjournant en établissement de santé par l’accès aux arts.

Malgré tout, les dons seront toujours et encore nécessaires pour aider la SAMS alors n’hésitez pas, vous aussi, à faire un geste par ICI !

Crédits Photos : Stéphanie Payez/Éklectik Média 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *