Eli Rose

Eli Rose au Festivoix : un retour et de nouvelles chansons

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Après 2 ans de pandémie et un congé de maternité, la Révélation de l’année à l’ADISQ en 2020 Eli Rose a effectué son retour sur scène au Festivoix de Trois-Rivières. Dans le charmant cadre du Jardin Bell où l’attendaient petits et grands, la chanteuse dans la trentaine a offert la plupart des pièces de son premier album solo homonyme en plus de casser des nouvelles chansons qui figureront sur son très attendu deuxième opus.

Élise Larouche de son vrai nom a foulé la scène vêtue de son look sportif glam signature en affichant une belle aisance et en habitant bien l’espace. Ceci dit, elle peinait par moments à dissimuler sa nervosité. Elle a pris son erre d’aller au niveau vocal après les trois premières chansons. Heureuse de briser la glace à Trois-Rivières pour la toute première fois de sa carrière dans un contexte intime, l’autrice-compositrice-interprète a réussi à bien mettre à l’avant la richesse de ses textes qui traitent principalement d’échecs amoureux et la poursuite des rêves.

Eli Rose

Eli Rose a fait plaisir à ses admirateurs de la première heure avec les pièces Origami, Tôt ou tard, Demi-Tour, HLL et Avalanche. Elle a bien jonglé avec les réactions timides du public qui semblait tout de même attentif et satisfait. Avant d’entreprendre ses titres les plus connus, Eli Rose a dévoilé des pièces exclusives dont As de coeur et Hypersensible qui laissent entrevoir un deuxième album très prometteur. Avec sa touche astrologique et nostalgique,  on a particulièrement hâte d’entendre la version studio d’Hypersensible. La reprise de la chanson Trop beau du rappeur français Lomepal s’est également avéré être un beau moment.

La dernière portion du spectacle a fait la part belle aux succès radiophoniques de la chanteuse. Des enfants se trémoussaient avec enthousiaste au son d’Alibi et de Soleil. Pour présenter son plus grand hit jusqu’à maintenant, l’accrocheuse Carrousel, Eli Rose a quitté la scène pour rejoindre les gens sur l’espace gazonné. Pour l’occasion, les spectateurs ont bondi de leur chaise et ont dansé avec joie, ce qui magnifiquement bien conclu ce soixante minutes de musique pop en plein air.

Crédits Photos : Stéphanie Payez, Éklectik Média