En Studio : un concept émouvant qui devrait plus prendre son temps

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Après La Voix et avant le retour de Star Académie, TVA meuble sa grille du dimanche soir avec une toute nouvelle émission musicale. Marc Dupré troque son siège de coach pour celui d’animateur d’ En Studio, une adaptation de l’émission australienne The recording studio, qui sera en ondes tous les dimanches à 19h30. Après le premier épisode qui vient d’être diffusé, force est de constater que l’émission réussit sa mission de rassembler et d’émouvoir même si certains passages semblent forcés.

Chaque épisode suit le parcours de trois participants jumelés à un réalisateur différent pour enregistrer dans un studio une chanson marquante pour eux qui souhaitent dédier à un être cher. Ces concurrents n’œuvrent pas dans l’industrie de la musique. Ils ne sont que des gens passionnés qui veulent oser et réaliser un rêve. Le fait qu’il n’y ait aucune compétition d’impliquée est rafraîchissant.

Pour la première émission, on a fait la connaissance de Matis Emond, un jeune de 18 ans aux prises avec le trouble de la personnalité borderline, qui a offert Million Reasons de Lady Gaga à sa grand-maman. On a également rencontré les-nombreux- membres de la famille Nadeau tous unis pour réaliser le rêve de leur père : enregistrer une chanson de manière professionnelle. Ça a eu lieu avec la chanson This is me tirée de la comédie musicale The greatest showman. Pour conclure, on a assisté à l’adieu que Roxane Garcia Bareiro a fait son père décédé au son de La vie en rose d’Édith Piaf , une manière pour elle de faire la paix avec son passé.

On s’attache rapidement à l’histoire de ces chanteurs amateurs, surtout parce que leur présentation n’était pas racoleuse et ne cherchait pas à faire pleurer à tout prix . Bien que, pour la première partie de l’émission, celle des répétitions avant le grand jour du dévoilement de la chanson, ne donnait pas l’impression que ces candidats n’étaient pas des professionnels. Les prestations étaient déjà trop magnifiques, cela manquait de naturel. Au fil des émissions, ce serait intéressant de suivre des participants qui n’ont pas nécessairement une base décente en chanson, mais qui ont envie de rendre hommage à une personne aimée. 

Heureusement, l’enregistrement en studio a permis de révéler les failles des candidats, ce qui semblait plus vrai. C’est lors de ces moments-là, quand il doit donner des conseils, que Marc Dupré est à son meilleur et que son rôle de guide semble avoir tout son sens. Il s’agit également de la partie la plus intéressante de l’émission. C’est là que le spectateur apprenne des choses et se sent investi. La partie tant attendue, celle où les gens qui se font dédier la chanson découvre le résultat final, n’est malheureusement pas à la hauteur car elle se passe beaucoup trop rapidement. Dès que la personne est touchée et qu’elle se livre face à cet inestimable cadeau, on passe à un autre participant. Le travail est un peu bâclé. Peut-être qu’il serait judicieux de laisser les émotions respirer et d’avoir seulement deux participants par épisode. La narration n’est aucunement nécessaire. Elle ne fait que répéter les actions qui se déroulent au moment même et casse le rythme. 

Bref, malgré quelques bémols, En Studio est une émission qui fait du bien, et nous avons très hâte de découvrir le parcours des autres candidats.

2 comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *