Festival International du Domaine Forget : devenez charlevoisien pour l’été!

The following two tabs change content below.

Diane Beaudin

La semaine dernière, au magasin Archambault situé au 250 rue Jean-Talon Est à Montréal, avait lieu le dévoilement de la programmation du Festival International du Domaine Forget qui se tiendra du 22 juin au 18 août 2019.

Quelque part, le long de la route 138 qui sillonne la rive Nord de notre majestueux Saint-Laurent, entre Baie Saint-Paul et La Malbaie, se trouve un petit village aux paysages enchanteurs et bucoliques qui s’appelle Saint-Irénée, et c’est là que vous trouverez le Domaine Forget où est présenté le Festival International du Domaine Forget depuis quarante ans maintenant.

Musique symphonique, musique de chambre, soirées jazz, danse, concerts-apéro et brunchs du dimanche se partagent la programmation. Mélomanes en herbe ou aguerris, amateurs de jazz, amoureux de chant, de mots et de poésie, faites la découverte de musiciens émérites dans un cadre idyllique entre mer et montagnes. Le Festival International, un incontournable, c’est plus de 80 événements (conférences, cours de maîtres, concerts du Festival…). Voici donc les points saillants du programme proposé pour cette année.

À vos agendas !

NOUVEAUTÉS – ENCORE PLUS D’ÉVÉNEMENTS GRATUITS.

D’abord, des concerts sur le quai seront présentés en matinée aux abords du fleuve (samedis 22 juin, 27 juillet et 3 août) à 9h15. Il s’agira de concerts d’une heure avec café et brioches. Tout a été pensé en accord avec le Train de Charlevoix (station de Saint-Irénée) afin de permettre aux mélomanes intéressés de combiner escapade en train et halte musicale inspirante. L’autre nouveauté consiste en la présentation de trois films en plein air, à 19h30, sur le site du Domaine Forget. Chaque projection sera précédée d’une rencontre avec un artiste ou un conférencier. Au programme : Les Choristes (17 juillet) présenté par le chroniqueur cinéma Michel Coulombe, Le violon rouge (24 juillet) avec la participation du violoncelliste Stéphane Tétreault et, finalement, La passion d’Augustine (14 août) en compagnie du compositeur François Dompierre.

JOURNÉE ARTS SANS FRONTIÈRE : MUSIQUE, NATURE ET DANSE À L’UNISSON.

Cette journée aura lieu le 27 juillet et sera un événement festif pour toute la famille animé par Françoise Davoine. Elle se déroulera, exceptionnellement cette année, en présence de Marie-Nicole Lemieux, ambassadrice du Festival.

Au programme : yoga, musique, danse, animations diverses ainsi qu’un spectacle extérieur gratuit de Bruno Pelletier, à 16h00, avec la participation de la pianiste Julie Lamontagne, du violoncelliste Stéphane Tétreault et Florence K. Selon ce que nous a appris Bruno Pelletier, la prestation s’étendra de Piaf à Metallica et inclura, bien évidemment, son propre répertoire. À 20h00, la contralto Marie-Nicole Lemieux, accompagnée par l’éminent pianiste Roger Vignoles et de Stéphane Tétreault au violoncelle, offrira au public un récital unique et tout à fait inédit alors que des danseurs partageront la scène avec les musiciens le temps de quelques mélodies. Le tout sera présenté dans la salle de concert du Domaine Forget. Ce spectacle sera suivi d’un bal qui se tiendra sur la même scène.

ORCHESTRE GRANDEUX NATURE

Le 29 juin, ce sera le retour de Bernard Labadie au Festival avec Les Violons du Roy qui réuniront Benedetto Lupo et Angela Chen pour interpréter le très rare Concerto pour deux pianos et orchestre en mi bémol, K.365, de Mozart. Le 7 juillet, les Violons du Roy nous reviendront avec la première présence au Festival de Jonathan Cohen, lactuel directeur musical de l’ensemble,  et la participation du pianiste québécois Charles Richard-Hamelin. Le 14 juillet, ce sera au tour de lOrchestre de la Francophonie et de son chef Jean-Philippe Tremblay de monter sur scène non compagnie de deux étoiles montantes, le violoniste Kerson Leong et l’altiste Marina ThibeaultLe 18 août, Les Violons du Roy reviendront pour un troisième concert en compagnie de Jonathan Cohen alors que l’étincelante mezzo-soprano Julie Boulianne se joindra à l’Orchestre pour interpréter des airs de Handel.

LES GRANDS RENDEZ-VOUS

Cette série de six concerts sera majoritairement axée sur le piano, et nous pourrons y voir et entendre notamment, le 22 juin,  Marc-André Hamelin à qui sera confiée l’agréable tâche de nous faire entendre du Schumann et du Chopin. Quant au Quatuor à cordes Emerson, ce sera le 19 juillet qu’il exécutera des œuvres de Mozart et  Dvorák.

SIGNATURE

Cette série débutera le 21 juin et mettra en vedette la flûtiste Susan Hoeppner, les violonistes Peter Hanson et Stephanie Gonley, les altistes Steven Dann et Max Mandel et le violoncelliste Clive Greensmith qui nous feront entendre des pièces de Brahms. Le 5 juillet, le public pourra entendre Jason Vieaux, guitariste qui propose un programme riche à souhait conjuguant des œuvres de Scarlatti, Bach et Albéniz à des arrangements de son cru aux airs de Pat Metheny et Duke Ellington. Pour couronner cette série, le 12 juillet, ce sera au tour de Lorenzo Micheli et Mattero Mela, guitaristes qui nous livreront des œuvres de Scarlatti, Piazzolla et Beethoven.

PRÉLUDE D’ÉTÉ

C’est à l’Ensemble Paramirabo, le 8 juin à 16h00, qu’a été confiée l’ouverture du premier concert de la série. Ce groupe de musiciens audacieux et engagés, dont l’une des spécialités est la promotion des compositeurs émergents, nous propose des créations de Ana Sokolovic, Nicole Lizée et Chaya Cernowin. Quant au spectacle qui sera présenté à 20h00, il célébrera les débuts de Stefan Dohr, cor solo de l’Orchestre philharmonique de Berlin. Sera aussi de ce concert le tubiste Sérgio Crolino, le trompettiste Christopher Gekker, le tromboniste Joseph Alessi ,les pianistes Pierre-Richard AubinOlivier Hébert-Bouchard, que nous avons eu le plaisir d’entendre lors du dévoilement, et Meagan Milatz pour interpréter des musique de films de John Williams et Nino Rota. Le 14 juin à 16h00, ce sera des mélodies et arias d’opéras français et italiens qui seront offerts par Donna Brown ,Marie-Ange TodorovitchJean-François Lapointe et Philippe Riga.

LE DOMAINE DANSE

La soirée dédiée à la danse, le 11 juillet, proposera, pour la première fois, un programme double. Counter Cantor, une chorégraphie d’Emma Portner et d’Anne Plamondon, sera livrée par Belinda McGuire et Anne Plamondon, deux artistes remarquables tant par leur virtuosité que par leur sensible authenticité. La deuxième partie de la soirée sera confiée à la Compagnie Virginie Brunelle, emblème de la jeune création contemporaine, qui présentera À la douleur que j’ai, une oeuvre forte oscillant entre brutalité et délicatesse. Une rencontre entre six interprètes et son public qui ne laissera personne indifférent.

LES SOIRÉES JAZZ

Dans la programmation prévue, nous y verrons , entre autres, le 6 juillet, le saxophoniste et compositeur québécois Yannick Rieu qui rendra hommage à un monument du jazz, John Coltrane, en reprenant des pièces d’un album retrouvé après le décès de ce « géant du ténor ».

CONCERTS-APÉRO

Voici quelques-uns des rendez-vous prévus pour amorcer la fin de semaine en musique grâce à ces concerts présentés les vendredis dès 16h00. À l’intérieur du menu proposé, un spectacle a particulièrement attiré mon attention. Le guitariste et virtuose David Jacques proposera un récital captivant qui lui permettra de faire découvrir au public son extraordinaire collection de guitares historiques. Le dernier concert de cette série, qui sera offert le 2 août, sera un incontournable alors que le phénoménal contrebassiste âgé de 88 ans, François Rabbath, sera entouré de son fils pianiste et de plusieurs amis contrebassistes. Un rendez-vous à ne pas manquer avec cet artiste légendaire au charisme fou qui, à tout coup, fait vivre au public une expérience musicale et humaine hors du commun.

Profitez-en pour visiter le Jardin de sculptures

Offrez-vous une promenade à travers un parcours de plus de 25 œuvres monumentales installées sur les pelouses du Domaine Forget!

LE DOMAINE SUR LA ROUTE

Forts du succès de leurs escapades musicales de la saison dernière, les stagiaires de l’Académie reprendront la route pour aller à la rencontre des résidents de Charlevoix et leur offrir des concerts gratuits. Deux nouveaux lieux s’ajoutent cette année : le Fairmont et le Manoir Richelieu où seront donnés quatre concerts dans le cadre des célébrations de son 120e anniversaire.

Alors, nous déménageons dans Charlevoix? 😉

Vous pouvez prendre connaissance de la programmation complète du Festival de l’été qui vient ici!

Crédits Photos : Courtoisie 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *