Finale de District 31 : 4 revirements en 2 minutes!

The following two tabs change content below.

Marie-Claude Lessard

Derniers articles parMarie-Claude Lessard (voir tous)

Ce n’est plus une nouvelle pour personne : l’auteur Luc Dionne a le sens du punch et prend un malin plaisir à concocter des finales de saison surprenantes qui feront jaser pendant des mois qui sembleront interminables. Cette saison cinq n’y échappe pas. L’épisode final, qui vient d’être diffusé sur les ondes de Radio-Canada, a pris le temps de bien boucler le dossier du Juge Pelland avant de débouler en un temps record quatre revirements qui s’avèrent des plus excitants mais pas aussi trépidants que la promotion des derniers jours laissait croire.

La saga meurtrière menée par Patricia Ledoux (Anne Casabonne), qui voulait venger sa mère, a pris fin exactement de la manière dont on s’imaginait : tous les membres impliqués ont été abattus par l’armée. Cette prévisibilité a un peu déçue, compte tenu du fait que cette intrigue a duré de nombreuses semaines. Il aurait été bien d’avoir un autre revirement haletant avec que le tout se finisse bien. Ceci dit, Dieu merci, le journaliste fouineur mais attachant Jean Brière (Jeff Boudreault) est sain et sauf. Peut-être que le choc traumatique relié à l’événement changera sa personnalité. C’est à surveiller…

Il y a beaucoup de choses à surveiller également! Il était déjà indiqué que deux personnages feraient leur grand retour. Si les retrouvailles avec Yanick Dubeau (Patrice Godin), le psychopathe fugitif qui séquestre des femmes dans son sous-sol qui semble avoir repris du poil de la bête, la présence de Miss BBQ alias Amélie Bérubé (Charlotte Legault) était une totale surprise. L’ancienne escorte semble déterminée plus que jamais de se venger du 31 (et peut-être de la mort de son ex Laurent (Patrick Labbé), et ça promet. Mélissa Corbeil (Brigitte Paquette) n’a donc pas fini de nous embêter et d’être plus près que jamais de son but de faire arrêter le commandant Chiasson (Gildor Roy). En espérant seulement que ça ne tournera pas trop en longueur… La finale laisse aussi présager un passage difficile avec Poupou (Sébastien Delorme) qui a, si on se fie à la réaction tétanisée de Noélie (Catherine St-Laurent), tué le garçon qu’il cherchait à protéger…Et il ne faut pas non plus oublier Dallaire (Pierre-François Legendre) qui visite un salon de massage à un bien mauvais moment… Est-ce qu’il mangera dans la main du SPGM maintenant?

Les membres de District 31 seront de retour en septembre pour démêler tout ça!

7 comments

  1. DEPUIS LE DEBUT DE DISTRICT 31JE NE MANQUE PAS UNE EMISSIONJ AI BEAUCOUP AIMER MAIS CETTE ANNEE J AI TROUVER UN PEU DURE PAR MOMENT LA SAISON PEUT ETRE CAUSEE PAR CE TEMPS DE PANDEMIE MAIS JESUIS TOUJOURS ON SE FAIT SURPRENDRE A TOUT MOMENT LESLES COMMEDIENS ET L AUTEUR SONT FORMIDABLE PLEIN DE TALENTS

  2. bah!! exactement comme vous dites… pas une finale comme on l’a mentionné dans les médias… je débarque assez facilement des émissions. Je vais profiter d’un bel été chaud et ensoleillé… de retour à l’automne mais pas trop vite lolll

  3. Bonjour,
    Pour ce qui est du commandant Chiasson, il ne faut pas oublier qu’il a tuer 2 personnes a bout portant, dont un qui était son ami. Même avec le titre commandant de police ou membre des services secrets canadien et même si c’est un personnage très sympathique, rien de tous cela ne lui donne le droit de tuer un humain et ce même si les deux morts étaient eux même des tueurs. L’un ne justifie pas l’autre.
    Je ne comprend pas les méthode de Mélissa Corbeil ou pour elle la fin justifie les moyens, mais je comprend sa frustration et son acharnement.
    Pour ma part, le commandant Chiasson est un tueur en liberté qu’il faut arrêter et mettre en prison.

    J’ai quand même beaucoup de plaisir a écouter cette série. Merci à tous.

  4. Bonjour,
    Pour ce qui est du commandant Chiasson, il ne faut pas oublier qu’il a tuer 2 personnes a bout portant, dont un qui était son ami. Même avec le titre commandant de police ou membre des services secrets canadien et même si c’est un personnage très sympathique, rien de tous cela ne lui donne le droit de tuer un humain et ce même si les deux morts étaient eux même des tueurs. L’un ne justifie pas l’autre.
    Je ne comprend pas les méthode de Mélissa Corbeil ou pour elle la fin justifie les moyens, mais je comprend sa frustration et son acharnement par contre.
    Pour ma part, le commandant Chiasson est un tueur en liberté qu’il faut arrêter et mettre en prison.

    J’ai quand même beaucoup de plaisir a écouter cette série.
    Merci à tous.

  5. Merci à vous tous pour cette belle saison, M. Dionne vous avez tellement le sens du punch vous savez nous tenir en haleine jusqu’à la fin merci aussi à tous ceux qui travaille si fort pour rendre cette émission si prenante nous avons maintenant très hâte de vous revoir tous cette automne c’est un rendez-vous. Bonne vacances à tous.

  6. WoW ça vas être très long attendre en septembre. Mon conjoint qui n écoutais pas district le regarde maintenant avec moi et n en manquerais pas une moi lorsqu il travail je l écoute toute seule et lorsque il l écoute le lendemain je le réécoute hihi une passion

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *