j'aime l'hiver

J’aime l’hiver : un concert de Noël avec l’OSL

The following two tabs change content below.

Diane Beaudin

Mercredi le 15 décembre 2021, nous avons eu le plaisir d’assister  la Salle André-Mathieu au concert de Noël, J’aime l’hiver, présenté par l’Orchestre Symphonique de Laval, sous la direction de leur chef attitré Alain Trudel. Nous avons, tout d’abord, eu droit à un mot de bienvenue de M. Weston McQuade, président du conseil d’administration de l’OSL. Celui-ci en a profité pour nous présenter la nouvelle Directrice Générale, Mme Tatianna De Burbur, et nous faire part d’une bonne nouvelle pour tous les mélomanes. En effet, l’entente entre l’OSL et le maestro Alain Trudel vient d’être reconduite, mais cette fois-ci, pour une période de cinq ans.

Tout d’abord, l’Orchestre nous a présenté un medley d’air québécois de notre folklore, dont V’la l’bon vent, À la claire fontaine, J’entends le moulin, Ah! Si mon moine voulait danser, Les raft-men, un arrangement concocté par André Jutras et toujours aussi bien exécuté par l’Orchestre. Par la suite, ce fut la présentation d’une première pour le grand Montréal ainsi que pour Laval soit le conte de Roch Carrier, le Chandail de hockey, qui nous a été raconté par l’auteur lui-même. Il était accompagné par l’OSL, sur une musique écrite par Abigail Richardson-Schulte, spécialement pour compléter ce conte. Une histoire qui est de saison, grâce à son nom.

J'aime l'hiver
Crédit photo : OSL

Il s’agit d’un souvenir d’enfance de M. Carrier, qui se serait passé autour de 1946. Sa mère lui avait commandé un nouveau chandail de hockey des Canadiens de Montréal, pour remplacer celui qu’il avait déjà. Les quelques jours requis pour la livraison passent et finalement le facteur dépose le paquet à la maison. Le jeune Roch tout excité, ouvre le paquet afin de découvrir son nouveau chandail rouge. Il aperçoit en ouvrant le paquet un chandail qui portait le logo des Maple Leafs de Toronto. Quelle déception! C’est de ce souvenir que le poète Roch Carrier nous a parlé. La musique de fond se jumelait bien avec l’histoire.

Par la suite, ce fut au tour de Piotr IlitchTchaïkovski de se faire entendre. En effet, c’est avec un plaisir renouvelé que nous avons pu écouter certains extraits du célèbre ballet Casse-Noisette un incontournable du Temps des Fêtes. Nous avons tout d’abord entendu la Marche, suivie de Clara et le casse-noisette, La guerre ainsi que Une forêt de sapins en hiver. D’autres airs se sont ensuite ajoutés tels que les différentes danses soit Chocolat, Café, Thé, Trépak, la Danse des mirlitons et pour finir, Mère Gigogne et les polichinelles, que nous connaissons tous sous le nom de Cadet Roussel.

J'aime l'hiver
Crédit photo : OSL

Certains airs étant moins connus que d’autres, cela nous a donné la chance de connaître et d’apprécier davantage ces derniers. Suite à une bonne ovation reçue de l’assistance, la magnifique Valse des Fleurs nous en a mis plein les oreilles. Un amalgame de performances bien choisi pour correspondre au titre du concert J’aime l’hiver. Une belle façon pour l’OSL de clore la première partie de sa saison 2021-2022.

Auteur

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.