les quatres saisons de vivaldi

Les quatre saisons de Vivaldi : toujours un plaisir

The following two tabs change content below.

Diane Beaudin

Samedi, le 13 novembre, nous avons pu assister à la représentation des Quatre saisons de Vivaldi, à La Maison Symphonique. Ce concert mettait en vedette la très jeune violoniste Isabella d’Éloize Perron (21 ans), qui s’est exécutée avec l’Ensemble Classico-Moderne, sous la direction du chef Francis Choinière. Comme le titre du programme l’indique, nous avons eu droit aux Quatre Saisons de Vivaldi (1678-1741), et en bonus, on nous a également présenté la version d’Astor Piazzolla (1921-1992) Les Quatre Saisons de Buenos Aires.

Le programme s’est donc amorcé avec les premières Quatre Saisons de Vivaldi que nous connaissions déjà.  Chaque saison était plus éblouissante que l’autre, les tempos bien maintenus, près de quarante-cinq minutes ont passé sans que nous le réalisions. Il faut dire qu’avec la magicienne du violon Isabella d’Éloize Perron à l’archet, on aurait dit que cette pièce prenait un tout autre sens. Elle ne joue pas du violon, elle joue avec son archet et son violon, qui en passant, est un violon Guadagnini 1768, gracieusement prêté par la compagnie CANIMEX.

Après l’intermission, les Quatre saisons de Buenos Aires de Piazolla nous a été présenté, une pièce composée à l’époque où la musique contemporaine était en plein essor. On pouvait facilement reconnaître les saisons, même si elles n’étaient pas placées dans l’ordre habituel et chronologique que nous connaissons, probablement une  subtilité de Piazzolla. À la fin, avec le printemps, celui-ci nous a apporté beaucoup de douceur, une douceur tristounette qui a tout de même pris un regain de vie vers la fin. Une prestation que nous pourrions qualifier de sublime nous a encore été offerte dans cette deuxième partie. Une chose dont nous sommes certains, ce n’était sûrement pas la première fois que l’ensemble, leur chef et la violoniste faisaient corps ensemble dans une performance.

Un beau concert présenté par GFN Productions, qui a encore d’autres belles surprises à nous offrir dont entre autres :

Auteur

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *