Pennywise

Pennywise, les vieux de la vieille.

C’est après deux ans d’absence, que nous retrouvons Pennywise sur la scène principale du Festival Soif de musique à Cowansville. Pour commencer, le groupe se présente sur une scène sobre avec comme seule décoration leur bannière avec le nom du band et leur symbole très connu en arrière-plan. Il commence leur spectacle sous une pluie de cris scandant leur nom. La foule est composée de toutes les générations. 

De plus, Pennywise commence directement en chanson, sans attente. L’éclairage de couleur saturé suit le rythme de la musique. Le chanteur se promène entre le bassiste et le guitariste. Entre les chansons, le chanteur souligne avec humour le fait que le groupe qui les suit est Rise Against et que c’est la seule explication pour qu’il y ait autant de jolies filles en avant dans la foule. Il précise qu’il adore le groupe Rise Against. 

Par la suite, le groupe nous joue des mélodies de leur dernier album, mais les fans attendent avec impatience leurs hits. Jim Lindberg, le chanteur, nous demande ce que nous aimerions entendre comme chanson. Il commence à mentionner d’autre groupe et à jouer leur chanson comme Sublime avec Same in the end, Beaties Boys avec Fight for you right, Ramones avec Blitzkrieg Bop. Le chanteur non mentionne qu’ils peuvent jouer pas mal n’importe quoi.

Par la suite, le bassiste, Jason Thirsk, prend la parole dans un discours contre la politique actuel et ceux qui gouvernent. Ceci est la présentation de la chanson Fuck Authority. Le groupe de musique ne décevront pas leurs fans en entonnant Stand by me. Jim demande à la foule de chanter les paroles avec eux. Celle-ci ne se fait pas trop prier pour chanter la chanson. Ils finissent leur prestation avec Bro Hymn dont les spectateurs chantent les paroles dès la première note et les accompagne tout au long de la mélodie. Pennywise ne déçoit personne dans cette prestation haute en intensité.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *