Made in beautiful (La belle province) : en quête identitaire

Ariel Charest, interprétant une matante un peu revêche, se distingue par son jeu véridique offrant une évolution dans le temps impeccable et touchante.

Lire la suite

Fantôme de l’opéra : simplicité et inventivité réussies

Ni l’absence de décor ni le minimalisme des moyens n’auront effacé la qualité et la richesse de ce spectacle. Au Théâtre St-Denis jusqu’au 26 janvier.

Lire la suite

Disparu.e.s: le débarquement de Normandie

Chantal Baril, qui offre un personnage aussi condescendant qu’humoristique, et la relation père-fils qu’on su instaurer Roger Léger et Renaud Lacelle-Bourdon, tirent leur épingle du jeu.

Lire la suite

Les enivrés: l’alcool au service de la vérité

Le talentueux Florent Siaud qui s’était déjà frotté à Viripaev dans le passé (Illusion) signe, à son habitude, une mise en scène hors paire

Lire la suite