Fanny et Alexandre : la vie fantasmatique d’un petit garçon

Félix-Antoine Boutin et Sophie Cadieux réussissent brillamment à transposer sur scène les mécanismes imaginaires d’un petit garçon pour s’émanciper de son quotidien, reflétant l’idée de Bergman que le théâtre réussit à la fois à montrer le monde pour mieux le comprendre et à en faire oublier la cruauté.

Lire la suite

Électre : un manque d’ambivalence

En plus de rendre le texte à sa plus simple expression, créant un fil dramatique des plus limpides, Évelyne de la Chenelière y ajoute sa touche personnelle, utilisant la Coryphée (Caranne Laurent) pour remonter le temps jusqu’à notre époque particulière

Lire la suite

Coriolan : de hautes attentes totalement comblées

Tous les fins détails des costumes, des ambiances sonores et des éclairages ajoutent au jeu adroit de cette distribution sans faille pour créer des atmosphères sur mesure qui nous plongent complètement dans l’œuvre.

Lire la suite

Consentement : distinction entre loi et justice

Soulignons également la performance de Marie Bernier, véritablement touchante, qui nous donne la composition d’une victime dont la rage n’est contenue que par la balance de désespoir qui l’habite.

Lire la suite

Souveraines : la guerre d’une femme

Quand on entend l’auteure nous dire que Pauline Marois fait maintenant des confitures et qu’on réécoute le discours d’Hillary Clinton à la suite de sa défaite de la présidentielle de 2016, on ne peut que s’émouvoir tristement de ces rendez-vous manqués avec l’Histoire…

Lire la suite