Rétrospective

Rétrospective 2021 : les 21 albums marquants de l’année

The following two tabs change content below.

Stéphanie Payez

Une rétrospective 2021 était de mise pour souligner la création des artistes d’ici et d’ailleurs, qui malgré une pandémie mondiale qui ne cesse d’avoir un impact dans le milieu artistique, ont su rester debout et nous nourrir de magnifiques albums. Pour mettre fin à l’année 2021 en beauté, nous avons fait une sélection de nos albums marquants de l’année.

21. Willie Nelson: The Willie Nelson Family

Après son album That’s life dans lequel il souligne les chansons popularisées par Frank Sinatra dans une sonorité jazz, le musicien de 88 ans Willie Nelson offre un 72ème album en carrière intitulé The Willie Nelson Family dans lequel il s’inspire de l’Amérique profonde et dont les 12 chansons retrouvent la signature country qu’on aime tant de l’artiste. Cet album marque aussi la présence de la famille Nelson puisque les 12 pièces sont issues de leurs préférences. Un album ultimement familial qui laisse également entendre la voix du fils de Willie, Lukas Nelson, sur plusieurs pièces de l’opus.

20. Alicia Deschênes : Les mauvaises langues

Les mauvaises langues est le deuxième album de l’artiste Alicia Deschênes qui est paru en février dernier. Un album qui garde toujours l’empreinte folk acoustique de l’artiste tout en la poussant un peu plus loin dans l’univers de l’électro. Cet album de 11 chansons est une nouvelle fois le fruit d’une collaboration avec son acolyte Daran. L’opus aborde les thèmes de l’amour, de la santé mentale et l’affirmation, et s’écoute avec beaucoup de plaisir et d’attention.

19. Reney Ray : À l’ouest du réel

En mars dernier, Reney Ray a dévoilé son second album intitulé À l’ouest du réel qu’elle a coréalisé avec John Anthony Gagnon-Robinette. Un album de 13 chansons qui nous plonge directement dans son univers pop-folk parsemé de country. Cet opus entraînant marque également par les textes de l’artiste qui aborde les relations amoureuses et la prise de conscience dans une musicalité qui joint parfaitement sa voix et toutes les nuances qu’elle peut y apporter.

18. Sam Tucker : All in Good Time

Sam Tucker a dévoilé, au courant de l’année, son premier album intitulé All in Good Time qui donne suite à son microalbum Aye Avast. C’est d’ailleurs la tournée du précédent EP qui a été l’inspiration première de ce nouvel opus. Les 13 chansons de l’album racontent les aléas de l’amour et de l’amitié dans une sonorité pop rock et blues qui sait mettre en valeur sa magnifique voix rauque qu’on ne cesse d’apprécier.

17. Cœur de Pirate : Impossible à aimer

Après nous avoir charmé avec son album instrumental Perséide, Cœur de Pirate nous a partagé son album Impossible à aimer qui traite de l’amour sous toutes ses formes. Dans cet opus de 10 chansons, Cœur de Pirate a donc décidé de se plonger dans ses périples amoureux pour en faire un bilan en chansons en y apportant un côté disco dansant des années 70.

16. Éric Goulet : Goulet

Éric Goulet ,l’auteur-compositeur et interprète que l’on connait aussi grâce au projet Monsieur Mono , a dévoilé en avril dernier son album Goulet. Un album de 12 chansons aux résonnances country dans lequel l’artiste montre sa volonté de se démarquer et de créer une transition entre chacun de ses projets. Peu importe sous quelle étiquette l’artiste se présente, il arrive à nous séduire autant par sa voix que par ses mots. L’opus Goulet offre également des duos avec Sara Dufour et Cindy Bédard.

15. Florent Pagny : L’avenir

Au début de l’automne, l’artiste Florent Pagny a à son tour dévoilé un nouvel opus original qui est aussi son vingtième album en carrière. Dans cet opus de 10 chansons orchestré magnifiquement par Calogéro, Florent raconte l’amour, l’instinct, les tragédies, l’humanité et l’espoir. Cet album marque aussi la présence de grands artistes (Carla Bruni, Julien Clerc) dont pour la première fois celle de Serge Lama.

14. Bernard Lavilliers : Sous un soleil énorme

Considéré comme un vrai bourlingueur de par son amour du voyage, Bernard Lavilliers nous a partagé son 22ème album en carrière intitulé Sous un soleil énorme. Un album de 11 titres qui aborde à la fois ses derniers voyages en Amérique du Sud qu’il aime particulièrement, mais aussi sa vision du monde en tant que confiné. Sa voix chaude qui dresse des textes à la fois plus intimistes et parfois plus politiques rend l’ensemble de cet opus très agréable à écouter.

13. Barbara Pravi : On n’enferme pas les oiseaux

Barbara Pravi est depuis longtemps dans le milieu artistique, notamment grâce à ses collaborations (Chimène Bady, Florent Pagny, Julie Zenatti ou encore la jeune Carla), mais c’est en participant au célèbre concours de l’Eurovision pour représenter la France avec la pièce Voilà , qui lui a d’ailleurs permis d’atteindre la seconde position, que l’autrice-compositrice et interprète a gagné davantage en visibilité. Elle a d’ailleurs sortie en août dernier son premier album On n’enferme pas les oiseaux qui se veut très autobiographique et qui nous charme tant par sa poésie que par sa voix digne des grandes chanteuses françaises.

12. Juliette Armanet : Brûler le feu

Juliette Armanet connaît un franc succès avec son deuxième album, Brûler le feu , dont la pièce Le dernier jour du disco est un véritable hit radio en Europe. Cet album de 13 chansons à l’univers pop-disco-ballade est une belle continuité du premier album si l’on se fie à la prédominance du piano, mais est également une belle poussée créative pour la femme qui montre davantage un côté très libérateur autant dans sa musique que dans ses textes. Avec cet album, Juliette Armanet nous montre aussi que le disco n’a jamais cessé d’exister et peut se marier merveilleusement à divers genres musicaux.

11. Antoine Lachance : Ciné-Parc Fantôme

En novembre dernier, Antoine Lachance a sorti son troisième album, Ciné-Parc Fantôme qui, à travers 10 nouvelles chansons, montre à la fois une belle continuité et une belle évolution artistique. Dans ce nouvel opus, l’artiste aborde des sujets lourds comme la mort qui est un thème assez récurent dans son répertoire. Malgré les thèmes sombres, Antoine Lachance parvient toujours à trouver un équilibre intéressant avec sa musicalité qui se veut dansante.

10. Elliot Maginot : Easy Morning

Elliot Maginot laisse de plus en plus son empreinte artistique se dessiner dans le milieu culturel notamment avec ce nouvel album Easy Morning qui a été très bien accueilli par la critique et avec raison. Dans son univers pop folk aux allures rock, Elliot Maginot pousse plus loin sa recherche artistique pour ce troisième opus en carrière qui laisse paraître une écriture à la fois pertinente et mystérieuse. Au-delà de sa musicalité et de ses textes, Elliot Maginot bouleverse surtout avec sa voix particulière et son don de l’interprétation qui surprend de chansons en chansons.

9. Serena Ryder : The Art of Falling Apart

L’artiste canadienne Serena Ryder a, cette année, dévoilé un nouvel album intitulé The Art of Falling Apart dans lequel elle aborde l’amour, la dépression et le bien-être mental. Dans cet album de 10 chansons, Serena présente ses nouvelles pièces sous forme de chapitres qui illustrent les stades difficiles par lesquels elle est passée dans les dernières années. C’est donc dans un univers pop rock folk que l’autrice-compositrice et interprète met pour la première fois en musique l’importance de parler du bien-être mental.

8. Anik Jean : Love in silence

L’autrice-compositrice et interprète Anik Jean a fait son grand retour en musique avec son album de 9 chansons Love in Silence qui est dédié à son père. Cet album aux sonorités rock et folk était une manière pour l’artiste de faire le deuil de son père et par la même occasion souligner l’amour qu’ils ont pour Leonard Cohen.

7. Charlotte Cardin : Phoenix

Avec le nombre de singles que Charlotte Cardin nous a révélé dans les dernières années, il était difficile de croire qu’elle sortirait en 2021 son premier album, et pourtant Phoenix , paru en avril dernier et lauréat de trois Félix, est bel et bien le premier disque de l’artiste, et quel disque! Dans cet album de 13 chansons, Charlotte Cardin nous dévoile toute son intelligence artistique qu’elle exprime à travers une sonorité pop électro teintée de jazz soul et RnB et de textes qui abordent les histoires douloureuses, la dépendance et la libération.

6. Nolwenn Leroy : La Cavale

L’artiste française Nolwenn Leroy a présenté, cette année, le fruit de sa collaboration avec Benjamin Biolay, La Cavale, son huitième album en carrière. Dans ce nouvel opus, l’artiste se dévoile d’une tout autre façon notamment grâce aux mots des autres puisqu’elle n’a écrit qu’une seule pièce (La cavale) sur les 11. Dans ce nouvel album qui montre un bel équilibre entre les chansons plus douces et plus entraînantes, l’artiste séduit également avec sa voix qui laisse entendre de belles nuances.

5. Louis-Jean Cormier : Le ciel est au plancher

Après Quand la nuit tombe qui a été chaleureusement salué par la critique, Louis-Jean Cormier nous a présenté en avril dernier son quatrième album solo intitulé Le ciel est au plancher. Un album de 12 chansons dont la ligne directrice a été le deuil. À travers sa poésie et son talent de musicien, Louis-Jean Cormier a une nouvelle fois frappé fort avec cet album à la fois fort, touchant et magnifiquement bien rythmé.

4. Patrice Michaud : Voyage désorganisé

Grand voyage désorganisé est le quatrième album de l’auteur-compositeur et interprète Patrice Michaud. Un album de 11 pièces aux sonorités pop rock dans lesquelles l’artiste nous fait voyager à travers le temps et les époques. Tant par ses mots que par sa musique, Patrice parvient encore à séduire et nous plonger dans son univers si bien imagé et ficelé.

3. Ariane Moffat : Incarnat

L’autrice-compositrice et interprète Ariane Moffatt a voulu se plonger dans l’univers de son premier album Aquanaute pour marquer sa vingtième bougie, mais la création étant à son plein, ce retour à la source a finalement donné naissance à un album de 12 chansons. Incarnat, sorti en mars dernier, est un opus piano-voix à l’empreinte électro avec lequel l’artiste a marqué notre année avec son talent d’autrice et sa voix qui révèle de plus en plus un rauque et une puissance tellement agréables pour nos oreilles.

2. Vincent Vallières : Toute beauté n’est pas perdue

L’auteur-compositeur et interprète Vincent Vallières a, au courant de l’année, dévoilé son huitième album en carrière, Toute beauté n’est pas perdue, un album de 11 chansons conçu pendant le confinement. La plume si juste de Vallières nous plonge dans une belle introspection et dans l’amour qui est un thème que l’artiste ne se lasse pas d’explorer. Pour ce nouveau projet aux sonorités rock et folk, Vincent Vallières s’est lancé le défi de parcourir le Québec en solo et offrir à son public pour la première fois un show totalement intimiste.

1. Tire Le coyote et Jeannot Bournival : Le temps des autres

Tire Le Coyote , qui nous séduit depuis plusieurs années avec sa poésie, nous surprend dans ce mini album avec son interprétation. Le temps des autres contient seulement 6 pièces qui ont toutes d’une façon ou d’une autre marqué le Québec. Avec le talent de musicien de Jeannot Bournival et la voix atypique de Tire Le Coyote, ce microalbum souligne parfaitement les mots de Claude Léveillé, Stéphane Lafleur, Clémence Desrochers, Jim et Bertrand, Richard Desjardins et Francine Raymond. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.